Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 07:48

... ou " perspective des couleurs" ....

 

Avant de traiter plus particulièrement de cette perspective des couleurs,

laissons parler Léonard de Vinci ...


LéonardLéonard de Vinci  (1452- 1519)

 

 « Il y a trois sortes de perspective : la première traite des règles de diminution des choses qui s’éloignent de l’œil, et on l’appelle perspective diminutive ; la seconde comprend la manière d’atténuer les couleurs à mesure qu’elles s’éloignent de l’œil ; la troisième et dernière s’emploie à expliquer comment les choses doivent être moins nettes proportionnellement à leurs distances. Et nous les appellerons : perspective linéaire, perspective des couleurs, perspective d’effacement. »

 

Tout est dit... depuis des siècles ...

 

Léonard de Vinci décrit ici trois perspectives:

- Une perspective linéaire qui diminue la taille des objets qui s'éloignent,... ce que nous nous employons à faire en ce moment en cours de dessin

- Une perspective des couleurs qui joue sur la variation des contrastes et des couleurs s'éloignant de l'oeil,... ce que nous affinons en cours sur les couleurs

- Et  la perspective d'expédition où les choses sont moins finies au fur et à mesure qu'elles s'éloignent, ... qui concerne et dessin et couleur.

 

Nous voilà donc "au coeur" du problème...et de sa solution...

Comment rendre l'effet de profondeur

sur le support à deux dimensions

qu'est notre feuille de papier ou notre toile...

 

Quelques conseils de Léonard pour parfaire notre réflexion et nos réalisations :

 

« Peintre, ne fais pas décroître tes couleurs dans la perspective plus que les figures qui portent ces couleurs. »
« Et n’accélère pas plus la perspective linéaire que celle des couleurs, mais conduis la diminution de l’une et de l’autre perspectives suivant les règles »

« Il est vrai cependant que dans la nature, la perspective des couleurs suit toujours ses lois, alors que celles des grandeurs est arbitraire, parce qu’on peut rencontrer une petite colline près de l’œil et au loin une montagne énorme ; et de même pour les arbres et les bâtiments. »

 

"Extraits du traité de la peinture" traduit par Sâr Péladan dans la nouvelle revue publiée à Paris en 1910.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Perspectives et mesures
commenter cet article

commentaires

mimi 15/12/2010 12:58



Intéressant ce que dit Léonard de Vinci;j'attends maintenant des compléments pour mieux comprendre comment utiliser cette théorie. Merci, bonne journée.