Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 07:11

 

  pastel

 

Depuis quelques semaines, le pastel sec (ou soft) est au centre de nos préoccupations au cours de "l'atelier techniques" du mardi soir.

C'est l'outil le plus "simple" qui nous permet de poser à la fois traits et couleurs.

 

 

Le plus simple car uniquement formé de pigments liés avec de la gomme arabique, ( ou de la gomme adragante ...) et d'une "charge " de craie blanche ( kaolin, blanc d'Espagne, ou talc calciné).

Ce mélange broyé finement avec de l'eau forme une pâte ( en italien, "pasta" d'où le nom de " pastel") qui est ensuite roulée sous forme de petits bâtonnets, séchés ensuite pendant plusieurs jours.

 

Vous voulez vous essayer à leur fabrication ?

Mais j'en ai déjà parlé ! ...

Suivez le guide : ici


 

 

L'origine du pastel remonterait à la préhistoire.

En effet les artistes des peintures rupestres utilisaient une matière à base d'argile, de pigments naturels obtenus par broyage de terres, d'os calcinés et de noir de fumée.

Matière très proche, mais plus rudimentaire !


La première recette de fabrication du bâton de pastel remonte à 1574.

On peut la retrouver dans un ouvrage français, le Syntaxium Artis Miserabilis de Grégorius.

Le pastel était utilisé pour des travaux préparatoires.

Rappelez-vous, c'est à Rosalba Carriera que l'on doit d'avoir utilisé le pastel comme " un outil de peinture" : voir ici .

 

Les bâtonnets de  pastels étaient à l'époque constitués de pigments végétaux ou minéraux broyés et mélangés à des liants comme la gomme adragante, la gomme arabique, le miel, la caséine du lait ou le savon.

Actuellement, beaucoup de  pigments naturels sont remplacés par des pigments de synthèse. Chaque fabricant garde le secret de son "savoir- faire" ; la recette de fabrication est d' importance déterminant la qualité et donc les propriétés de chaque catégorie de pastel

Les supports utilisés le plus couramment pour le pastel sont des papiers teintés dans la masse et enduits d'un collage neutre, ce qui apporte une bonne adhérence pour le pastel. Fabriqués sans acide, ils sont parfaitement résistants à la lumière et au vieillissement. Leur " grain" détermine la qualité de la touche.

L'usage d'un fixatif ( attention de façon modérée toutefois) permet d'assurer une bonne protection de l'oeuvre et augmente "les performances" du papier.

L'art du Pastel est un art raffiné, sensible offrant de grandes possibilités au niveau de l'expression créatrice. Le contact est direct entre le pigment coloré et le support ... sans intermédiaire.
Les différentes couleurs et nuances se mélangent directement sur le papier, sans mélange de couleurs préalable, ce qui laisse toute la spontanéité à l'impulsion créatrice.

Le pastel donne un effet velouté, une douceur, une subtile infinité de nuances, caractéristiques de cet art.


Partager cet article

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Matériaux
commenter cet article

commentaires

L'Ocre Bleu 10/06/2011 07:47



Je t'ai mis une petite réponse ... au même endroit.


A cet après-midi !



humbert 09/06/2011 21:57



j ai repondu a ta petite cuisine du pastel apres ta recette


bisous


mireille