Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 06:50

Pas de rapport avec le cinéma pour cet article, mais un petit rappel de ce que nous traitons actuellement en cours de dessin, à savoir le raccourci et plus particulièrement le raccourci du corps.



Avec le tableau d'Andrea Mantegna, la "Lamentation sur le Christ mort" ou encore le "Christ mort", ou encore "Déploration du Christ", nous sommes au "coeur du sujet".

Pour ce tableau, la construction de la perspective est si réussie que le Christ semble pivoter lorsque l'on passe devant le tableau : la plante des pieds se trouvant toujours face au spectateur.

 

Ce tableau, réalisé à la tempéra à la colle, date de 1480 et mesure 68 x 81cm. Il se trouve actuellement à la pinacothèque de Brera à Milan. 


Avec  un cadrage resserré, le Christ  allongé sur un lit de marbre est placé de face dans une perspective centrale en une compostion quasi symétrique.

Il est recouvert d'un drapé très sculptural, qui lui couvre les jambes et le bassin, laissant apparaître en bas les pieds, et à mi-hauteur les bras et les mains, marquées également par les stigmates.


Trois personnages occupent le côté gauche supérieur de la toile et "accompagnent" l'oblique des lignes de perspective : ce sont Marie, Marie-Madeleine et Jean qui laissent échapper leur tristesse avec des expressions fortes et des visages torturés.

Ils font contraste avec le visage serein du Christ qui semble seul et comme serein dans la mort.


Prenez le temps de découvrir l'équilibre et la structure des lignes de construction du tableau et essayez de les reproduire...

Un détail : peu de symboles dans ce tableau mais une auréole légèrement visible autour dela tête du Christ... à observer.




.



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires