Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 06:38

Au mois de juin sur le blog de Val'r, j'ai eu la surprise de lire ce petit billet qui décrivait son "samedi matin ordinaire"; j'ai beaucoup aimé mais bien sûr en le lisant je voyais en même temps, ma propre matinée... vécue en parallèle; aussi je lui avais répondu à mon tour.

Pour vous mettre dans le bain de la rentrée... ça peut vous paraître amusant,

et vous inspirer pour raconter vous aussi!...


Le réveil sonne, je m'éveille doucement... quand soudain j'y pense...Chouette, c'est samedi! Je vais à l'atelier...
Préparer le ptit déj, me délecter de quelques tartines reconstituantes,cogiter une petite demi-heure, seule face à mon bol vide...
Que vais-je peindre aujourd'hui? Où vais-je trouver l'inspiration?

Bon, c'est pas tout ça mais il faut accompagner fifille au lycée, passer à la boulangerie pour le déjeuner de ces messieurs, mettre une lessive en route et jeter un oeil sur mes mails...
Ne pas traîner trop longtemps sur overblog...je jette un regard inquiet sur l'horloge numérique...8h45...il me reste un quart d'heure, je vais voir le blog de Kinou...9h05...Il faut que je ferme l'ordi, allez, juste un coup d'oeil chez Maître Po...9h15...je suis toujours sur overblog..Que dit Quichottine?...Allez, une dernière visite chez P-B.R. et Korrigane et puis j'y vais.. 9h20...Panique générale, j'ai oublié de préparer mes affaires de peinture!

Un livre sur Chagall, un magazine hors-série sur Botticelli, un journal de mode...Je cours chercher mes papiers, mes toiles...Que vais-je faire? Acrylique ou pastel?
Allez, dans le doute, j'emporte les deux... Mince, il me manque cette vieille photo que je voulais reproduire..Où est-elle passée? Et les pinceaux? Je les ai oubliés..Ils sèchent dehors...
Finalement, il est 9h30, je suis résolument en retard et je sors de chez moi avec trois ou quatre sacs remplis de matos varié...

J'arrive à l'atelier...Ouf, sauvée! tout le monde papote autour d'un petit café. Je sais...J'ai oublié les biscuits! Mon estomac va gargouiller toute la matinée...
Aujourd'hui, bisou ou pas bisou? La configuration se prête-t-elle à une tournée de bises? Pas vraiment...Chacun est parti dans sa peinture...Un 'bonjour" général semble plus approprié.
Comme toute élève disciplinée, je sors mes affaires, prépare mon carnet et attend les consignes de la maîtresse. Un petit point sur le travail en cours, quelques notions sur la technique du jour et un peu d'histoire de l'art.
Nous buvons les paroles de Christine, même si certains commencent déjà à peindre dans leur coin.

Où cherche-t-elle à nous emmener aujourd'hui? Tiens! Elle se met à genoux sur la chaise pour nous parler. Avec ce torchon posé sur le dossier de la chaise, on se croirait au tribunal...Je voudrais le lui dire mais j'ai peur de l'interrompre.

Le symbolisme? J'y pense...Mais par où commencer?
Bon, je prépare mes couleurs..Un chevalet, une toile, un peu d'eau... Un petit tour pour voir ce que vont faire les copines...
J'attaque un travail de dessin assez précis, je réfléchis...Comment vais-je mettre ces personnages dans la toile? Où vais-je les placer? Comment vais-je mettre en couleur cette idée qui me trotte dans la tête depuis un moment...
Que faire de ce seau bleu? Je bloque, ça m'énerve, je pleure en douce, ça m'énerve encore plus...
Je reprends mon travail...Christine passe, on dicute un peu...deux ou trois conseils et hop...ça y est...la révélation divine! Je sais ce que je veux faire! C'était évident, je l'avais sous le nez mais je ne le voyais pas..Merci Christine!

J'achève mon travail, il est déjà presque l'heure et il reste de la peinture sur ma palette.
Vite, une feuille, une idée et j'achève ce reliquat de palette d'un geste vif et assuré..Je ne risque rien, c'est juste pour me défouler et ne pas gâcher de la peinture...
Et là, surprise! Ce que je viens de faire en cinq minutes me plaît cent fois plus que ce que j'ai cogité toute l semaine...


.......


C’est mon portable qui me sert de réveil… et le samedi, je me lève 1/2 h plus tard que d’habitude : 6h30 tout de même !

Et Je me dis « Chouette c’est samedi ! … je vais en cours »…  c’est vrai que le samedi c’est quand même le début du WE…même si je travaille !

Je lis le journal en déjeunant… mais ensuite, je fais un petit tour sur mon ordi… Est-ce que l’article de « l’ocre bleu » est bien parti ; est-ce que j’ai des commentaires… ?

Un petit tour aussi dans  ma boite mail… j’ai quelque fois des élèves qui m’avertissent à la dernière minute : soit ils ne viennent pas ou veulent que je leur apporte des documents, des fournitures …  ou autres cartons !

Je me dépêche car je me « dois d’arriver » avant tout le monde.

Je récupère les affaires de dernière minute : les documents demandés par Marion, les fournitures commandées par Raymonde, les cartons souhaités par Nathalie… ah, attention, vite j’imprime encore des tracts d’info pour le stage de juillet…et je récupère l’aquarelle que j’ai faite en modèle hier soir.

 

Je suis à l’atelier entre 8h30 et 8h45 (quand c’est plus tard c’est que je passe voir « mon banquier »)

Une petite course de vitesse entre le rangement des travaux laissés à sécher la veille par le groupe des ados, le chauffage à mettre en marche (l’hiver), les fenêtres à ouvrir (l’été) , le café à préparer ( mais oui l’accueil c’est important l’odeur du café le matin…aussi !)

Je prépare mes piles de documents : les tracts à donner, les listes d’inscrits pour la sortie, celle de ceux qui apportent de quoi dresser un buffet pour la prochaine expo… Tout çà bien en vue pour ne pas oublier d’en parler,… les modèles de peintres, mes notes…

J’ai encore un petit moment… je range des pots, des pinceaux laissés là, ….le séchoir… l’armoire, qui si je n’y prête gare est prête à déborder chaque semaine…

 

Annie est souvent la première, Denise (avec son chien),… puis tout le monde arrive en même temps, et c’est naturel, s’attable tout de suite autour du café, enrichi quelquefois de quelques biscuits et autres croissants.

J’attends les dernières : IsabelleVal’r

Quand tout le monde est là on peut commencer !

 

Je commence toujours par re-situer où nous en sommes dans notre progression avec le thème du moment. En ce moment le symbolisme : thème de « fin d’année » mais pas forcément facile à faire passer !

Tout le monde ne prend pas la même  direction ; c’est çà l’intérêt, mais il faut rafraîchir les idées depuis la semaine dernière, se remettre dans le bain (le matin c’est plus dur !... ça dort un peu encore !) re-dynamiser, re-stimuler… l’acte de création est loin de se faire sur commande !

Je parle un petit moment : est-ce que l’on m’écoute ? Oui, j’en vois qui prennent quelques notes, d’autres qui peignent… est-ce que je parle pour rien ? J’ai pris l’habitude de parler à des « têtes baissées »…et j’ai appris à reconnaître l’écoute, dans la posture ou le regard que me lancent certains et certaines.

Puis je fais le tour : plusieurs fois dans la matinée : une fois à droite, une fois vers la gauche ;)

J’essaie en quelques secondes de me glisser dans la peau de chacun : comment interprète t’il le sujet : où veut-elle aller ?

Une petit baisse de moral ou d’inspiration, j’essaie de comprendre pourquoi : un problème technique ou autre … j’essaie de trouver les mots justes pour relancer l’envie et faire en sorte que l’inspiration se « pose ».

Faire fi de mon sentiment… mettre en route cette objectivité puis cette empathie qui devrait permettre à chacun de progresser.

Les heures passent : en silences ponctués de quelques « récréations »… il n’y a pas que moi qui fait le tour !

Je n’oublie pas de parler des dernières infos de l’association.

Et puis midi : les élèves s’envolent ; chacun est attendu !

 

Encore quelques pas pour tout ranger… je ne dois rien laisser traîner dans le local ; je papote en même temps avec les « retardataires ». Ces moments sont toujours importants : peut-être autant que ceux échangés en peignant…

 

Et je ferme la porte

Je n’habite pas là !

Je suis attendue aussi !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ocre Bleu - dans A lire
commenter cet article

commentaires

Quichottine :0010: 29/10/2008 23:55

J'avais vu celle de Val'r... il me manquait celle-ci.J'aime bien ces matinées parallèles !Merci.

Ocre Bleu 30/10/2008 06:57


Merci... nous avions l'intention de "remettre" ça de temps en temps... une écriture à 4 mais en somme!


Christine 01/09/2008 19:35

surtout garde tes "illusions" c'est ce qui fait avancer.Ce n'est pas grave si tu n'as pas fini (tu vas pouvoir le faire); ce qui est embêtant et énervant ( je connais) c'est de se faire "bouffer son temps"... on va essayer de rattraper tout çà ... l'année va être très pleine et riche (j'espère)...

marie josé 01/09/2008 17:45

La pré-rentré de la retraitée  en vacances qui a transporté tout son matériel en pensant : finir Gaugin , son arbre ...peindre au bord de ce petit lac bien tranquille , entouré de montagnes parfois enneigées . Cette petite retraitée  n'a fait que du ménage , de la cuisine  ...Elle revient avec son matériel , son Gaugin , ses illusions perdues (le peu qui lui restées  !!) Elle est crevée !!   Mais promis elle va tout ranger pour vendredi , même son vieux chiffon tout porri qu'elle aime tant . Ouf ,enfin la rentrée, et l'année Van gogh .                                                                          

Christine 01/09/2008 11:26

Si si raconte !Déjà prête !!!... ouh là, il faut que je me dépêche alors !....

Maryse 01/09/2008 09:45

C'est très bien vu des deux cotés de la lorgnette! je ne vous raconte pas  la pré-rentrée de la méticuleuse qui a rangé ,nettoyé, vérifié, son matériel, sa doc , ses classeurs....et qui les pieds dans les startings block attends "sa rentrée"......