Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 06:26

Depuis le XVI° siècle, en Russie, les dessins trans­férés sur la surface à peindre étaient ensuite gravés avec la pointe d’une aiguille. Plus l’enduit était épais, plus la gravure était profonde.

 

Cette méthode avait pour but de délimiter les surfaces à dorer, afin que les contours restent visibles même recouverts d’une couche de couleur.

 

Dans le cas des vêtements, on gravait  les contours, mais aussi les drapés.

 

Sur les visages, on gravait seulement les points de départ des sourcils, des yeux, du nez et de la bouche. On distingue bien la graf’ja sur les icônes anciennes.

 

Aujourd’hui encore, on grave à l’aide de la graf’ja les lignes principales pour le travail de peinture. Ces lignes gravées restent visibles pour le peintre même sous plusieurs couches de cou­leurs, tandis qu’une ligne non gravée se perd facilement au cours du travail.

 

La pointe sèche permet de graver des lignes très fines sans que l’enduit ne s’écaille.
Pour gra­ver les contours des nimbes (auréoles des saints), on utilise un compas.


vous n'êtes pas obligés d'avoir recours à la gravure; le calque que vous avez utilisé au départ vous aidera tout au long du travail à  reprendre les lignes, soit à main levée soit en re-positionnant le calque sur la peinture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ocre Bleu - dans Icônes
commenter cet article

commentaires

Mylène 29/11/2007 19:17

Je possède une icône ancienne qui a de près ces petits points gravés, mais au niveau de yeux surtout iIs ne se trouvent pas exactement au même endroit que le trait peint par dessus; est-ce que l'explication est la même?

Ocre Bleu 30/11/2007 09:41

En effet cela peut arriver dans la mesure où même si la gravure permettait de ne pas perdre le dessin, le peintre pouvait se permettre de "rectifier" selon l'avancée de son travail et déplacer légèrement les lignes...