Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 05:43
En dessinant ou en peignant des paysages sous la pluie,attention à bien placer les reflets dans les flaques et autres surfaces humides;

Petit croquis rapide pour vous rappeler que les reflets se trouvent à la verticale des objets et ceci par rapport à leur "ligne de flottaison" ;qu'ils ne peuvent être plus grands que l'objet lui-même; et que les objets et leurs reflets ont le même point de fuite.

reflet042.jpg
Repost 0
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 08:44
Savoir en résumé:

- avec le  soleil:
        - on considère que les rayons du soleil arrivent de façon parallèle sur les objets qu'il éclaire,du fait de son éloignement.
        - les ombres projetées ou portées des objets ont le même point de fuite que les objets eux-mêmes

- avec une lumière artificielle:
        - les rayons partent de la source lumineuse en faisceau.
        - les ombres portées
ont un point de fuite différent de celui des objets ;
          le point de fuite des ombres se trouve à la verticale de la source lumineuse sur le plan de sol;
   
Repost 0
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 23:07
...

 

 

cube.jpg

Repost 0
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 21:38
Dans le travail de trompe l'oeil que vous êtes en train de réaliser, les ombres tiennent une grande importance, car elles contribuent largment au rendu réaliste voire hyperréaliste de votre composition.

Je vous ai proposé de réaliser chez vous votre composition ( objets que vous disposez à l'intérieur d'un endroit clos, boite, niche, tiroir, cagette...) et de l'éclairer par une lampe artificielle bien dirigée....
Bien dirigée en ce sens que le dessin des ombres projetées sur les différents plans de la "boite", bas, fond, côtés participent aussi à l'équilibre de l'ensemble; prenez donc le temps de tester et de diriger la lumière au mieux pour avoir des ombres intéressantes par leurs formes et leurs valeurs.
Attention à bien les dessiner , pour nous
elles sont aussi existantes au niveau des surfaces à peindre que les objets eux-mêmes.
Les ombres obéissent aussi aux lois de la perspective... si c'est encore du "chinois" pour vous, compensez en observant le mieux possible!

Sachez quand même qu'une lumière venant du soleil et celle venant d'une lumière artificielle
ne produisent pas les mêmes ombres. 
Le soleil se trouvant loin, on considère que ses faisceaux arrivent de façon parallèle sur les objets ( les objets ont alors tous leurs ombres dans la même direction), tandis qu'une lumière artificielle produit un faisceau de lumière qui part d'un point unique et qui découpe des ombres dans des directions différentes (selon la place de l'objet par rapport à ce même point lumineux)
De plus, les ombres produites par cette même lumière articifielle sont plus grandes et plus contrastées que celles dues au soleil.
Pour le trompe l'oeil il est donc conseillé de se servir d'une lampe artificielle, les ombres étant si importantes!
Repost 0
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 08:44

 

...

Suite aux deux précédents articles sur la prise de mesures, complétez votre travail par l'observation des lois de la perspective.
Pour cela je vous convie d'aller voir l'article que j'avais fait l'an dernier au 10 octobre.

Regardez colonne de droite la liste complète des articles ( cliquez sur le mot "liste complète"), et remontez à l'an passé....(page 5 du blog, les pages sont notés en bas... faites dérouler sur l'écran...et cliquer sur 5 puis allez à l'article du 10 octobre 2006: les lois de la perspective)

Repost 0
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 08:27

 

...

Après avoir observé les rapports de mesure pour construire votre dessin, aidez-vous des lignes et des angles d'inclinaison.


Prenez votre crayon comme précédemment ( fermez un oeil à nouveau), et placez-le dans le plan (imaginez que vous observiez par une fenêtre et que vous posiez votre crayon sur la vitre) en suivant les lignes qui vous paraissent obliques.


Si vous gardez votre poignet ferme et immobile, il vous est ainsi possible de reporter la ligne d'inclinaison telle que sur votre dessin.


Cela ne vous évite pas de connaître les lois de la perspective pour corriger et continuer votre dessin, mais l'observation doit vous permettre ainsi de dessiner juste. 


mesures019.jpg

Entraînez-vous ...

"parcourez la campagne" avec un crayon et cherchez les lignes obliques face à vous !

 

 

 

 


Repost 0
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 08:10

 

...

 

Pour dessiner juste et faire un "dessin objectif": "dessiner ce que l'on voit et non ce que l'on sait" ( sans l'oublier pourtant ! )..... oui, je sais c'est complexe.

  Observez votre sujet, et positionnez le par rapport 

à la taille de votre support en construisant son "architecture".


Pour cela, servez-vous des rapports de mesures.

Prenez un crayon ou un un pinceau, fermez un oeil , tendez le bras ( pas trop mais maintenez- le pour une même prise de mesures dans la même position), et ( cf les shémas) reportez une petite unité de mesure (que vous choisirez) sur une plus grande.

Ainsi vous pourrez définir si votre sujet est deux fois plus long que large ou

 

trois fois plus large que long...etc...mesures016.jpg

mesures017.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 21:30

Comme promis, je vous envoie la "correction " de la construction de la perspective de la barque et de son reflet.

- J'inscris la partie supérieure de la barque dans un rectangle passant par le point A : OLMN.et j'inscris l'ensemble dans un parallélépipède rectangle ce qui me permet ainsi de définir "la ligne de flottaison" ( elle correspond aux pointillés passant par la base du parallélépipède)

- Nous savons que le reflet est une image symétrique inversée de l'objet,  pas de façon globale mais point par point; c'est à dire que pour construire l'image du reflet je descends chaque point selon une verticale jusqu'à la ligne de flottaison définie et je trace son point en symétrie.

- Le reflet se rattache à l'objet, il ne me reste plus qu'à rejoindre les points de façon cohérente.

- Le reflet construit en symétrie présente une image différente de la vue du dessus.

- Je rappelle que le reflet dépend de l'objet bien sur et de la surface réfléchissante mais surtout du point de vue du spectateur ( ou du dessinateur): donc même ligne d'horizon pour la barque et son reflet et mêmes  points de fuite !!!

Repost 0
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 07:09

 

 

...

Un des principes premiers du dessin est de créer l'illusion de la profondeur sur un support qui pour le dessinateur ou le peintre est toujours en deux dimensions : longueur et largeur ( votre feuille , votre toile est toujours une surface "plate"!... nous ne sommes pas des sculpteurs!)

 

Ceci est rendu possible par la technique de la perspective

( dite "classique" ou "géométrique").


D'origine européenne (sa découverte date du XV° s. et est attribuée traditionnellement à Filippo Brunelleschi -le dôme de Florence en Italie! ), elle obéit à des lois mathématiques parfaitement définies permettant de rétablir la grandeur relative des objets dans les différents points de l'espace.

 

Elle permet la réalisation de dessins précis, reproduisant le plus parfaitement possible la réalité.

Mais n'oubliez pas que ce code visuel qui reproduit la réalité " la plus réelle", n'est qu'une convention de construction, et votre dessin est  "virtuel"... si je n'ose dire "faux"....

(des lignes qui sont parallèles dans la réalité se retrouvent souvent dessinées en " oblique" sur votre feuille)

 

Donc à retenir et à appliquer:

- la ligne d'horizon correspond à la ligne des yeux ( plus précisément du regard ... de votre regard! )

- les lignes qui sont  verticales et horizontales, par rapport à vous, restent horizontales et verticales sur votre dessin

- En ce qui concernent les autres lignes, celles qui se trouvent dirigées dans le sens de la profondeur par rapport à vous et qui sont des lignes parallèles dans la réalité, donnent l'impression de converger vers un point commun, que l'on appelle le point de fuite.

Celui-ci se trouve toujours sur la ligne d'horizon.

 

Avant de se "lancer" dans des constructions plus élaborées, essayer de comprendre et d'appliquer ces trois principes... c'est la base même de toute construction; tout le reste n'en est qu'une déclinaison !

 

Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 07:19

 

Le nez est donc un trapèze rhomboédrique...

Il faut donc tenir compte de ces différentes parties pour le dessiner:

- un "rectangle" qui représente la partie supérieure du nez

- un trapèze... la place des narines

- deux triangles de part et d'autre... les cotés du nez

Si vous arrivez à visualiser cette figure dans l'espace... pas de problèmes pour dessiner ce nez sans en oublier les différentes parties ( il est vrai que la partie inférieure en trapèze est souvent réduite voire minimisée...faisant des nez " à la Mickaël Jacson"!)

Comme pour les yeux et la bouche, le travail est surtout ensuite un travail de modelés "posé" sur cette structure

 

Repost 0