Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 06:48
...sur les murs de la maison de quartier.
Le cours des plus jeunes a commencé l'année avec cette  création de "soleils".
Surement une pensée pour Vincent Van Gogh !
Tiens pourquoi, au  fait?

Repost 0
Published by Ocre Bleu - dans A voir
commenter cet article
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 06:58


Les jours passent, le travail avance,

mais vous ressentez quelques difficultés.

Ces petites recommandations vont vous aider!


Faites ainsi:

- Copiez les oeuvres des grands maîtres chinois.

- Retravaillez plusieurs fois la même composition afin de découvrir la meilleure manière de rendre les traits.

- Définissez soigneusement le format du papier avant de peindre.

- Débarrassez le plan de travail des objets inutiles et placez tous les outils nécessaires à portée de main;placez le récipient d'eau à un endroit où vous ne risquez pas de faire passerles pinceaux mouillés au-dessus du papier (attention aux éclaboussures, taches)

- Installez-vous confortablement, assis ou debout, de manière à ce que le qi circule de votre corps au papier.

- Préparez assez d'encre pour toute la séance en veillant à ce qu'elle soit assez sombre dès le départ.

- Utilisez des pinceaux différents pour l'encre et pour les couleurs.

- Imbibez suffisamment les pinceaux pour ne pas avoir à les recharger.

- Laissez sécher les bâtons d'encre après usage, avant de les ranger dans l'obscurité.

Mais




- N'essayez pas de peindre avec un pinceau à dessin ou de dessiner avec un pinceau à peindre.Ne peignez pas de grands formats avec des pinceaux trop fins

- Ne trempez pas sans cesse le pinceau épuisez l'encre avant de recharger les poils.

 

de "Peinture Chinoise Tradition Qi" de Wang Jia Nan

Repost 0
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 03:00


"Pour peindre les bambous, on fait d'abord la tige.
En faisant la tige on réserve les noeuds. L'intervalle d'un noeud à l'autre doit être court à l'extrémité et long au milieu. A la base, il doit de nouveau être court.
Il faut éviter de faire les bambous trop gonflés ou trop secs, ou de teinte trop foncée.
Il faut éviter de les faire de même longueur; les bords des tiges doivent être nettement limités.
Le noeud doit lier mutuellement le dessus et le dessous de chaque section de la plante, sa forme est pareille à un fragment de cercle...
A partir du cinquième morceau au-desus du sol, il pousse des branches et des feuilles.
Pour peindre les feuilles, il faut que le pinceau soit saturé d'encre. Quand on donne des coups de pinceau, il ne faut pas s'arrêter en route, alors la feuille est naturellement pointue et tranchante et ne ressemble ni à celle du pêcher,ni à celle du saule.
Il faut que la main soit, au moment voulu, tour à tour légère et lourde ...

Il faut étudier cela en y mettant tout son coeur. Alors on possède la méthode.Si une seule branche ou une seule feuille se trouve mal située, c'est une tache qui abîme toute la peinture."

d'après le "Kiai tseu yuan houa tchouan"
ou "Les Enseignements de la Peinture du Jardin grand comme un Grain de Moutarde"
de Raphael Petrucci aux Editions You Feng


    
Repost 0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 11:19

 Les artistes de la Chine ancienne peignaient à l’encre et à l’aquarelle.

Ils  ne se satisfaisaient pas d’imiter la nature.

Leur but, plus ambitieux était de capter l’esprit autant que la forme du sujet. 


D’après Sie Ho (grand critique d’art du V° siècle) pour parvenir au grand art, un peintre devait observer six principes :

 les « Six Canons de la Peinture ».


Ces principes exigeaient une extrême habileté dans la composition, dans le rendu des couleurs et dans le maniement du pinceau, cette dernière technique étant étroitement apparentée à celle de l’écriture chinoise.

Mais, par dessus tout, Sie Ho voulait que l’artiste fit passer sa personnalité dans son oeuvre, afin de l’animer du k ‘i, du souffle même de la vie.


Repost 0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 08:05
La peinture chinoise traditionnnelle se divise en deux grands styles :

- le gongbi, qui est précis et minutieux.
C'est  un dessin au trait ( à l'encre de chine diluée) que l'artiste met ensuite en couleurs;
C'est un style raffiné, académique, formel, décoratif.
Il se travaille sur du papier non absorbant (tel votre papier aquarelle classique) avec des pinceaux fins.

- le xie yi, est plus spontané, plus libre.
Il est basé sur le "souffle", sur l'"Unique Trait de Pinceau" et se travaille sur papier absorbant (papiers de riz notamment )avec des pinceaux plus larges.

S'y associe la technique Mo Gou, qui sur un travail Xie Yi, termine en entourant les formes d'un geste libre et d'un trait; ceci avec un pinceau fin trempé dans l'encre noire.

Toutes ces techniques exigent une sûreté du trait, voire une grande dextérité qui résulte des affinités de la calligraphie et de la peinture chinoise.

Pour appréhender le domaine de la peinture chinoise, l'Occidental que nous sommes doit modifier totalement sa perception de l'art pictural.
En effet, la peinture chinoise traditionnelle ne s'appuie pas uniquement sur la technique;elle est liée à la calligraphie, la poésie, la spiritualité, la musique.
Pour atteindre les sommets de cet art, il faut donc s'intéresser à tous les autres.


Pour commencer notre année "d'interpénétration des arts" ....quoi de mieux donc que de commencer avec cet art particulier chinois!

Repost 0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 06:56

Entre

Le nuage
        et l'éclair

Rien

Sinon
Le trait
         de l'oie sauvage

Sinon
Le passage
Du corps foudroyé
        au royaume des échos


Entre


François Cheng

"A l'Orient de tout"

dans la collection Poésie

chez Gallimard

 

Repost 0
Published by Ocre Bleu - dans Idées de création
commenter cet article
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 06:42
...pour la calligraphie et la peinture chinosie,
c'est .... à genoux...je vous l'ai dit!
Pour vous le prouver
deux petites photos ....




Vous avez vu la concentration !
Repost 0
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 00:00
L'apprentissage de la Peinture Chinoise passe par la réalisation des quatre Seigneurs
que sont le bambou,l'orchidée, le chrysanthème et la fleur de prunier.
Ils symbolisent aussi les quatre saisons
 respectivement, l'été,l'hiver, l'automne et le printemps.

Pour les illustrer voici les réalisations de Mireille D qui les a réalisés avec art! et même grand Art!






















Repost 0
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 06:36

 

 

...."L'art calligraphique s'accomplit au moyen du pinceau.
Celui-ci est manipulé par les doigts, lesquels le sont par le poignet et l'avant-bras.L'avant-bras, lui, obéit au coude et le coude se laisse guider par le bras et l'épaule.
Epaule, coude, avant-bras, doigts appartiennent tous au côté droit du corps, lequel s'appuie à son tour sur le côté gauche du corps.
Les deux côtés, ensemble, forment la partie supérieure du corps.Celle-ci, bien entendu, ne saurait fonctionner que grâce à la partie inférieure du corps, et plus particulièrement aux deux pieds.Fermement posés sur le sol, les deux pieds incarnent par excellence le plein de la partie inférieure du corps.C'est à partir de là que tout se joue. Le plein de cette partie inférieure a pour mérite en effet de permettre à la partie supérieure du corps d'être habitée par  le vide.
Non un vide pur et inerte, car, tout en étant habitée par le vide, la partie supérieure possède aussi son plein qui n'est autre que son côté gauche. Prenant appui sur la table et se reliant en même temps aux deux pieds, ce côté gauche, plein, permet alors au côté droit d'être habité par le vide.
Mais à l'intérieur du côté droit, ainsi rendu disponible, s'instaure à nouveau un jeu de vide et de plein en chaîne, chaque élément qui le compose devenant tour à tour plein et vide.
C'est ainsi que l'épaule vide, devenant pleine, agit sur le coude vide; le coude vide, devenant plein, agit sur l'avant bras vide; l'avant-bras vide, devenant plein, agit sur les doigts vides.
C'est dans les doigts que le vide atteint son extrême.
Cependant le vide qui s'y loge ne saurait tourner "à vide"; il faut qu'il devienne à son tour plein. Car les doigts, ne l'oublions pas, sont prolongés par le pinceau.
Or, le vrai pinceau, selon l'expression heureuse des Anciens, doit être comme un "tube crevé", dans la mesure où le vide des doigts doit entièrement passer en lui au risque même de le faire éclater. Gonflé de vide, le "tube crevé" qu'est le pinceau ne se limitera pas au rôle d'un simple réceptacle : il est en charge de tout le mouvement dynamique du corps que nous venons de décrire, mouvement dont il est l'aboutissement.
Investi d'un pouvoir plénier, il est à même d'imposer une action double : par son plein, il imprime l'encre dans le papier si fortement qu'il semble le traverser : par son vide, il glisse sur le papier, aérien tel un pur esprit qui sur son passage remplit l'espace de sa présence sans laisser de traces palpables".....

Ch'eng Yao-t'ien

Théoricien de l'art calligraphique -Dynastie Ts'ing(1644- 1911)

Texte tiré du livre de François Cheng : "Souffle-Esprit" dans la collection Points

Repost 0
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 21:24
Bonjour à toutes et à tous,

Nous avons l'immense plaisir de vous annoncer que le jury s'est prononcé en faveur de la candidature de Marseille-Provence au titre de Capitale européenne de la culture en 2013.

La recommandation du jury a été annoncée aujourd'hui même en conférence de presse par Madame Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication.

Nous souhaitions partager avec vous cette nouvelle et vous remercier vivement pour votre soutien et votre engagement tout au long de la préparation de cette candidature.

Cordialement,

L'équipe de Marseille Provence 2013

www.marseille-provence2013.fr

Je vous fais passser ce mail que j'ai reçu ...
Je pense que cela nous concerne quand on s'intéresse de près ou de loin à la culture...
Et nous c'est de près, non?
Repost 0
Published by Ocre Bleu - dans News
commenter cet article