Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 10:10

 

 

... une bien belle journée et un beau mariage!

Exceptionnellement, je ne vous parlerai pas peinture aujourd'hui, mais j'avais promis de mettre en ligne quelques photos de cette bien belle journée que fut il y a quelques jours le mariage d'Alexandra et Shaun.

 

église34

  Un "album photos" est à découvrir dans la colonne de droite du blog ... si vous le voulez.



Ce fut une journée riche en émotions, mais surtout pleine de joie et de bonheur dont nous avons profité au maximum.

(Cela vous permet aussi de vous y retrouver peut-être un peu plus dans ma famille proche, ... dont je vous parle en fait souvent!)


Un mariage c'est aussi plus tard ... la fête,

et la soirée le fut ...très festive!


Je vous propose donc de découvrir une "facette" du "beau-père" et de ses gendres que vous ne connaissez pas encore.En effet,nous avons concocté un clip surprise pour Alexandra... destiné à lui rappeler ses "10 ans" avec un " gros clin d'oeil" !


On a tous bien ri... vous devez l'avoir vu dans les photos...

Je vous laisse aussi le savourer!

(Double-cliquez pour mieux l'apprécier...)

Georges, William, Christophe ... et Shaun signent des autographes quand vous voulez !!!

 


 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans News
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 10:10

... une bien belle journée et un beau mariage!

Exceptionnellement, je ne vous parlerai pas peinture aujourd'hui, mais j'avais promis de mettre en ligne quelques photos de cette bien belle journée que fut il y a quelques jours le mariage d'Alexandra et Shaun.


  Un "album photos" est à découvrir dans la colonne de droite du blog ... si vous le voulez.


église35

Ce fut une journée riche en émotions, mais surtout pleine de joie et de bonheur dont nous avons profité au maximum.

(Cela vous permet aussi de vous y retrouver peut-être un peu plus dans ma famille proche, ... dont je vous parle en fait souvent!)


Un mariage c'est aussi plus tard ... la fête,

et la soirée le fut ...très festive!


Je vous propose donc de découvrir une "facette" du "beau-père" et de ses gendres que vous ne connaissez pas encore.En effet,nous avons concocté un clip surprise pour Alexandra... destiné à lui rappeler ses "10 ans" avec un " gros clin d'oeil" !


On a tous bien ri... vous devez l'avoir vu dans les photos...

Je vous laisse aussi le savourer!

(Double-cliquez pour mieux l'apprécier...)

Georges, William, Christophe ... et Shaun signent des autographes quand vous voulez !!!

 


 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans News
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 08:10

Elle trouvait à tous ses bibelots chinois

des formes "amusantes", et aussi aux orchidées,

aux cattleyas surtout, qui étaient,

avec les chrysanthèmes, ses fleurs préférées,

parce qu'ils avaient le grand mérite

de ne pas ressembler à des fleurs,

mais d'être en soie, en satin.

"Celle-là a l'air découpée dans la doublure

de mon manteau", dit-elle à Swann en lui montrant

une orchidée, avec une nuance d'estime pour cette fleur

si "chic", pour cette soeur élégante et imprévue

que la nature lui donnait, si loin d'elle

dans l'échelle des êtres et pourtant raffinée,

plus digne que bien des femmes,

qu'elle lui fit une place dans son salon.

 

Du côté de chez Swann, Marcel Proust

 

L'Orchidée est dans le langage des fleurs, le symbole du raffinement.

 

Introduite en Europe au XVIII° s , elle a connu un vrai engouement au XIX°.

Considérée comme une plante exotique, on en trouve pourtant  dans nos campagnes et nos montagnes.

Différentes espèces et variétés existent, offrant des fleurs avec des formes bien particulières ... à la beauté troublante.


Si troublante que nous avions déjà évoqué le fait que dans la Chine ancienne,

les sujets d'orchidées étaient peints par les concubines.

 

  GOK


"An Orchid"  - Pastel 1941 - G.O'Keeffe

 

Plus près de nous, les gros plan de fleurs, dont les orchidées, créées par Georgia O'Keeffe (thèmes pourtant jugés féminins) ont été assimilés par certains à des symboles sexuels qui leur parurent

" choquants"!

Un critique qualifia même ces fleurs de "libidineuses"...

 


Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Peinture : Thèmes
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 07:23

Le temps des roses ... c'est aussi le temps des souvenirs pour ceux qui ont abordé le latin...

Aussi je ne peux m'empêcher de vous les raviver ... vos souvenirs ... avec Brel!

 

 

Cultivée depuis " la nuit des temps", la rose est sans doute la  fleur que l'on offre le plus..

Quelques exemples, Nabuchodonosor, roi de Babylone en décorait abondamment ses palais.

En Perse, on en tirait une huile parfumée et l'on remplissait les matelas du sultan avec ses pétales....

 

mai10 153

 

La rose est la fleur de l'Amour :

La légende raconte qu'elle fut créée par  Chloris, déesse des fleurs dans la mythologie grecque, à partir du corps sans vie d'une nymphe qu'elle avait découvert dans une clairière. Comme elle demandait de l'aide : Aphrodite , déesse de l'Amour lui donna la beauté, Dionysos, dieu de la vigne et du vin, lui offrit un enivrant parfum, et les trois grâces lui donnèrent charme, éclat et joie. Puis Zéphyr chassa les nuages pour qu'Apollon puisse envoyer ses rayons et faire éclore la fleur nouvelle.

La rose était née, et devint la reine des fleurs.

 

De nombreuses légendes racontent comment la rose est devenue rouge :

L'une d'entre elles : les romains croyaient que Vénus avait rougi quand Jupiter l'avait surprise au bain, et que la rose alors blanche l'avait imité...

 

Les premiers chrétiens firent de la rose rouge un symbole su sang des martyrs, et depuis toujours la rose blanche exprime pureté et chasteté.

Dans le langage des fleurs associer des blanches et des rouges signifie unité et accord.

 

La rose jaune symbolise l'infidélité mais aussi l'amour finissant. Lié à l'histoire d'Aïcha épouse favorite de Mahomet ?

En effet celui-ci la suspectait d'infidélité, il alla demander son avis à l'archange Gabriel.

A son retour, Aïcha l'accueillit avec une brassée de roses rouges; sur les conseils de l'archange, le prophète lui demanda de les jeter à la rivière, sachant que si elles changeaient de couleur, ses soupçons seraient confirmés. ..or les roses devinrent ... jaunes!

(cf. " Le langage des fleurs du temps jadis" de Sheila Pickles chez Solar)



mai10 151

 

 

Dans le langage des fleurs :

 

 Rouge : Amour passion

Rose: Amour

Blanche : Amour pur et raffiné

Jaune : Perte d'amour et infidélité

Rose chou : Ambassadeur d'amour

Rose musquée : Beauté capricieuse

 

 

mai10 150

 

 

En avril 1545, Ronsard rencontre Cassandre Salviati, fille d'un banquier italien, dans une fête à la cour.

 Il a 20 ans et Cassandre en a 13.

Le lendemain, elle quitte la cour et Ronsard nous en laissera un beau souvenir avec ce poème.

 


mai10 151

 

 

Mignonne, allons voir si la rose

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.


" Odes ", I, 17
Ronsard (1524, Vendômois), XVIème

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Peinture : Thèmes
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 09:28

Tout d'abord le carton que vous pouvez faire circuler auprès de vos amis et de vos invités ...

 

 

 

L’ASSOCIATION L’OCRE BLEU

Vous invite

à son exposition de rentrée


"Peinture durable et art éphémère..."

 

expo

Du 11 au 25 octobre 2010

à la Maison de Quartier du Redon,

361,Bd du Redon

13009 Marseille


 Vernissage Lundi 11 octobre

à partir de 18 h.3O

 

Renseignements au 04 91 26 75 08

 

 

Pour la "marche à suivre":

Portez vos oeuvres le vendredi 08 ou le samedi matin 09 octobre à la Maison de quartier du Redon.

Si vous pouvez participer à l'accrochage ( le samedi vers 12h15) c'est encore mieux !

 

Le thème du buffet de lundi:

" Mettre le feu!"...

une belle idée de Françoise...


Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Expo l'Ocre Bleu
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 17:15

Les roses que nous sommes en train de dessiner et de peindre cette semaine, nous permettent de "faire la connaissance" d'une personnalité fort célèbre à son époque, dont les oeuvres,oubliées pour la plupart aujourd'hui, représentaient des scènes de la vie quotidienne, ainsi que des bouquets de roses, ce qui lui a valu le surnom d'impératrice des roses.

mlEMAIRE401

Madeleine Lemaire peintre et aquarelliste française (1845-1928) tenait aussi un salon le mardi où se rencontraient des personnalités du monde des arts et de la littérature : Proust, Maupassant, Sarah Bernhardt... Dumas fils dont elle fut la maîtresse ....

 

Elle fut introduite très jeune dans les salons par sa tante, Mathilde Herbelin (peintre miniaturiste - pour en savoir plus - ici ), amie de Georges Delacroix, qui recevait l'intelligentsia du Second Empire.

 

En 1870, à Dieppe, elle rencontra Alexandre Dumas fils, qui lui fit connaître la haute société et lui permit d'avoir en 1890 l'un des salons les plus brillants et influents de Paris, tant du point de vue artistique que mondain.

Elle dut ses succès de femme du monde à un sens inné du contact.

C'est ainsi qu'elle rencontra Proust à l'âge de vingt ans, qu'elle lui présenta en 1893 Robert de  Montesquiou et Reynaldo Hahn et qu'elle organisa le Bal de l'Exposition et le Bal grec.


mlEMAIRE404

 Mais elle mena dans le même temps sa vie de femme peintre indépendante avec une modestie jamais démentie.

 

Ainsi qu'elle l'écrit en 1924 à Georges de Porto Riche :

«  je  suis hélas la doyenne des femmes peintres ... je suis sur la brèche depuis 50 ans ... j’ouvre  ma 50e exposition ... je n'ai jamais rien demandé, l'État ne m'a jamais acheté un tableau, j’ai bien travaillé toute ma vie. Réveillon, décembre 1924.»

 

(Cf. " Femmes peintres et salons au temps de Proust - Hazan)


mlEMAIRE402

 

Afin de mieux cerner le personnage que fut

Madeleine Lemaire :

une rapide biographie:

 

Madeleine Lemaire, née Jeanne Madeleine Coll, est née en 1845 aux Arcs sur Argens

 

1857

S'installe à Paris et devient à l'âge de douze ans l'élève du peintre Chaplin.

1864

Expose pour la première fois, alors qu'elle est âgée de dix-neuf ans, au Salon officiel impérial.

1865

Épouse le peintre Casimir Lemaire, dont elle a une fille, Suzanne.

1870 -1878

 Expose au Salon officiel de Paris.

1879

Membre titulaire à la création de la Société des aquarellistes français

1880 et1894

 Expose à la Société des aquarellistes français.

1886

Expose à la Société des pastellistes français.

1891

Création dans son atelier du nouveau Salon de la Société nationale.

1898

 Participe à la Biennale de Venise.

1899

Nommée professeur de dessin au Muséum d'histoire naturelle.

1900

 Médaille d'argent pour l'ensemble de son œuvre à l'Exposition universelle

1903 -1924

 Expose à la galerie Georges Petit à Paris.

1903

Expose à Londres.

1906

Vice-présidente du jury du Femina.

Chevalier de la Légion d'honneur

1908

Crée l'Université des arts.

1912

Expose à la galerie Georges Petit à Paris.

1923

Rétrospective de son œuvre à la galerie Charpentier à Paris.

1928

Mort de Madeleine Lemaire au château de Réveillon.

 


 

Si vous avez envie de vous immerger dans cette ambiance du " tournant du siècle"

à l'époque des salons et de la dure vie professionnelle de ces femmes ...

A lire un roman de  

Bernadette Pécassou- Camebrac

( collection J'ai lu) :

"L'impératrice des roses"

 

Quand vous l'aurez terminé vous n'aurez qu'une envie ...

peindre des roses ...

ou vous rendre chez Madeleine Lemaire en attelage, robe longue et éventail ...

( et c'est pareil pour les messieurs !)

 

 

Repost 0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 08:13

... pour présenter les travaux que nous avons réalisés avant les vacances, est pour bientôt.

 

Le vernissage aura lieu le lundi 11 octobre.

 

Le thème : "Peinture durable et art éphémère":

c'est à dire tout ce que nous avons fait autour des bouquets de verdure,

des quatre éléments, la terre, l'air, le feu et l'eau, ...

des peintures bio...

des empreintes...

et des sorties à Sugiton, Maison Blanche, Borely et la colline Saint Joseph.

 

Nous y ajouterons aussi les "marchés" réalisés cet été pour notre jeu-concours :

même si vous ne me les avez pas envoyés et que vous les avez travaillé, c'est le moment de les présenter.

 

Comme d'habitude, pensez   à me faire parvenir,

le titre, la technique et la taille de votre tableau, dessin ou autre...

encadez les sobrement et de façon à ce que l'accroche soit facile....

 

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Expo l'Ocre Bleu
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 07:59

... ce samedi 25 !

 

Pour bien finir de le préparer et accueillir les premiers invités,

je ne ferai donc pas cours vendredi 24 et samedi 25 !

Vous pourrez "récupérer "ces heures aux dates qui vous conviennent.

 

Je vous souhaite aussi un bon week end à tous et toutes !

 

recto-copie-1

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans News
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 07:29

Nous commençons notre année avec les "femmes peintres" de la Chine ancienne.

 Il y en eu beaucoup, surtout dans la dynastie Ming.

A ces époques où la femme était réduite la plupart du temps à l'état de servage, les femmes artistes ont un statut reconnu et privilégié à l'égal de celui des "artistes hommes".

 

L'enseignement de la peinture se transmettait  alors par un maître reconnu,  à sa descendance, quel que soit le sexe.

De même, si une femme de la noblesse épousait un peintre ou un calligraphe, soit elle était aussi "artiste", soit elle le devenait.

Soumises aux mêmes lois du marché que leurs compagnons et à l'identique, elles enseignaient ensuite à leurs enfants et à des élèves.


Comme nous le retrouverons à diverses époques et en différents lieux, il y avait des sujet "accessibles" aux femmes et d'autres, réservés aux hommes (l'interdit pour les femmes concerne  la plupart du temps ce qui touche au Sacré)

 

Ainsi, en général, les courtisanes peignaient des orchidées,les dames de noblesse, des  portraits, des "fleurs et oiseaux"(traditionnels) et notamment des bambous.

Les femmes qui peignaient des fleurs, peignaient de façon symbolique leur propre portrait, puisque chaque fleur est en général attachée à un symbole...


bambous.jpg

Le Bambou est symbole de l'intégrité morale et de l'agilité mentale.


Objet de méditation, c'est à une femme que la légende en attribue la première représentation:

 

Au temps des 5 Dynasties (907- 960), Li Shih, (de la grande famille des Li) …  « fut cruellement enlevée par des soldats ennemis et retenue prisonnière dans un lieu désert. Désespérée et solitaire, elle restait souvent les yeux fixes, sans larmes, à pleurer intérieurement sur sa condition de captive. Puis une nuit de pleine lune, elle vit sur le mur de la geôle se refléter l’ombre d’un bambou et elle en reproduisait à l’encre, le tracé .... »

( d'après "Une histoire des femmes peintres" de Clarisse Nicoïdski)

 

Repost 0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 07:59

Avec le dernier jeu de l'été, je vous avais proposé une seule "grille" à déchiffer...

Voir ici

 

C'était simple et vous avez du comprendre après avoir pris connaissance du programme de l'année que je m'étais amusée avec des prénoms féminins qui appartiennent tous à des femmes qui ont en commun ...

 

la PEINTURE...

c'était le mot à trouver !

 

Les artistes dont j'ai utilisé le prénom sont :

 

GUAN DAOSHENG

PAN

TIMARETE

SOFONISBA ANGUISSOLA

ARTEMISIA GENTILESCHI

LOUISE MOILLON

HILDEGARDE DE BINGEN

ROSALBA CARRIERA

LEE KRASNER

ANNE WHITNEY

ONO OZU

QIU

BERTHE MORIZOT

MARIE LAURENCIN

EVA GONZALEZ

LI SHIH

GEORGIA O'KEEFFE

FRIDA KHALO

TAMARA DE LEMPICKA

SONIA DELAUNAY

NIKI dE SAINT PHALLE

 

Nous allons en "retrouver" beaucoup tout au long de l'année !!!

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Jeux
commenter cet article