Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 22:25

 

 

C'est vrai le " jeu de mots" est un peu facile,

mais nous avons passé en effet un sacré moment,

plein d'amitié en cette fête de la Saint Valentin

à découvrir les oeuvres réalisées

dans le "sens du sacré".

 

 

frisefrise1

frise3

 

Bravo à tous et à toutes, votre travail gagne de plus en plus en qualité, et vous offrez là une belle exposition !

N'hésitez pas à faire déplacer amis et familles pour venir la découvrir...

 

Les photos sont dans l'album ( colonne de droite du blog : " Sens du sacré") pour en témoigner.

Si certains ont d'autres photos... je peux les rajouter.

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Expo l'Ocre Bleu
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 08:50

 

...

Tout au long de la semaine dernière nous avons travaillé sur un texte (voir ici) que j'avais écrit ... Il m'a servi pour vous décrire les bases de la composition en peinture...

Si nous continuions ?…

Je vous invite à suivre cette vidéo ...


"Effectivement" ! le texte "dit" est moins facile à revoir que le texte " écrit"...tout s'enregistre d'un seul coup... désolée pour les quelques bafouillages.
Et, vous avez vu, j'arrive même à vous parler en dehors des cours !
Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Dessin
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 20:24

 

Une nouvelle rencontre !

 

 

Marija Konstantinovna Bashkirtseva naît le 24 novembre 1858 à Gavronzi, en Ukraine.

Ses parents étant séparés, elle vit avec sa mère … et tout un environnement familial : son grand-père, sa tante, son oncle, son frère cadet Paul, sa cousine Dina et un médecin, ami de la famille. Après avoir séjourné à Vienne, Baden et Genève, tout ce petit monde s'installe à Nice.

Marie a 12 ans.

Dès l'âge de 14 ans (en 1872), Marie commence à rédiger un journal . Journal qu'elle tiendra jusqu'à 11 jours avant sa mort : le 20 octobre 1884.

Elle n'a pas 26 ans !

  journal

Le journal de Marie est remarquable à plus d'un titre ; véritable « photographie » de sa famille et en cette «  fin de siècle », des milieux mondains, politiques, bourgeois, aristocratiques et artistiques de l'époque.

Elle s'y fait critique :

de peinture, de musique, de littérature, ...de mode.

Elle y relate des événements, tels de « petits reportages ».

Elle y dévoile toutes ses pensées les plus intimes.

Ce journal « sans pudeurs » où Marie dit tout sur tout a fortement été censuré par sa famille et plusieurs pages du manuscrit ont été arrachées lors des premières éditions.( Récemment il a été reconstitué en grande partie, et réédité)


Autoportrait (1)

Autoportrait à la palette
1882 - Huile sur toile, 92 x 73 cm
Musée Jules Chéret - Nice

 

Mais , me direz-vous, ne parlons nous pas actuellement de « femmes peintres »?

Marie Bashkirtseff, n'est-elle pas l'une des leurs ?

Est-elle écrivain?

Il faut dire en effet que, presque plus que ses toiles, ses écrits sont importants, brossant le portrait d'une époque et relatant la condition des femmes et de leurs « batailles » pour accéder aux mêmes droits que les hommes notamment dans le monde de l'art.

 

Marie, est un personnage à multiples facettes, aux multiples talents, mais est aussi un personnage «  hors norme »... excessive, … narcissique...

Son cas est d'ailleurs régulièrement cité dans les études sur le narcissisme et l'hystérie.

En effet, Marie Bashkirtseff « s'aime » beaucoup ( par exemple, elle désire poser nue dans l'atelier « des messieurs » parce que rien n'est plus beau que son corps. « C'est un vrai péché, une infamie de ne pas me faire sculpter ou peindre. De pareilles beautés, c'est comme un musée ouvert à tout le monde » dit-elle)

Mais elle dit aussi « n'être rien » et « vouloir tout », traumatisée par l'idée de mourir sans avoir connu la gloire et être oubliée par la postérité.

 

Talentueuse et excessive.


Très jeune, elle étudie l'anglais, l'allemand, l'italien, le grec, le latin et, … en même temps, joue du piano, de la harpe et apprend le chant. Elle a une voix magnifique ; mais,très tôt, la tuberculose, affecte sa voix, et en 1880, son oreille.

Son espoir de carrière musicale est désormais brisé.


Elle décide alors de commencer à peindre. Elle pousse alors sa famille à vendre la villa de Nice et à déménager sur Paris. Elle veut commencer ses études à l'École des Beaux-Arts.

Elle a 19 ans.

Celle-ci étant alors interdite aux femmes, elle s'inscrit à l'Atelier Julian (seule école offrant aux femmes artistes un enseignement de même niveau) Elle y devient l'élève de Tony Robert-Fleury, et de Jules Bastien-Lepage.


atelier

L'atelier Julian
1881 - huile sur toile 145 x 185 cm
Musée de Beaux-Arts - Dniepropetrovsk - Ukraine

 

Marie est une aristocrate avec des idées républicaines, tendre et sensible, mais ironique, voire caustique, colérique et violente ; très intellectuelle mais « frivole »; aimant les mondanités mais aussi la solitude et l'étude.

 

 

Ses toiles sont peintes sans « mièvrerie », d'une manière solide et forte qui contrastent avec l'élégance de Marie et le raffinement extrême de son quotidien et de son milieu.

Elle choisit de devenir le peintre de la rue et de la misère, voulant être « le Jules Bastien-Lepage des villes ». Ce monde pictural personnel et original, très influencé par le naturalisme est en fait le reflet de sa personnalité excessive toute en contradictions.


Le Meeting

Un meeting
1884 - huile sur toile 195 x 177 cm
Musée d'Orsay - Paris

 

Elle participera au Salon avec un portrait de sa cousine Dina : elle signe Maria Constantinowa Russ.

En 1881, elle publie différents articles dans la revue féministe "La citoyenne", sous le pseudonyme de Pauline Orrel.

Elle fait un voyage en Espagne et signe ses toiles du pseudonyme Andrey.

 

De la même façon, sa vie amoureuse sera une succession d'idylles brèves et souvent malheureuses.


Bashkirtseff

Le parapluie
1883 - Huile sur toile 74 x 93 cm
Musée d'Etat Russe - Saint Petersbourg

 

L'oeuvre de Marie Bashkirtseff, qui n'appartenait pas au monde « impressionniste » souffrit de l'ostracisme qui frappa l'art traditionnel de la fin du XIXe siècle (" l'art académique" ou "officiel") et pendant la deuxième guerre mondiale une grande partie de ses toiles furent détruites.

Seules une soixantaine nous sont parvenues.

Ses écrits sont toujours à découvrir.

 

   " Baïskirceva Mariâ Konstantinovna " au Mercure De France.

Repost 0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 08:49

Je vous fais passer un "petit carton" d'invitation à  faire circuler comme d'habitude auprès de vos connaissances et amis...

Comme nous serons le 14 février ...le thème du buffet sera ...

"la Saint Valentin"

Amour et amitié à l'honneur !!!


N'oubliez pas d'amener vos oeuvres à exposer

vendredi dans la journée et samedi matin.

Pensez à me faire passer la photo de votre tableau si ce n'est déjà fait.


Nous accrochons samedi 12 février à partir de 12h15...

toutes les bonnes volontés sont attendues !!!

.............................................................................................................


L’ASSOCIATION L’OCRE BLEU

Vous invite à découvrir le travail

 

De  « l’ATELIER CREATION »


 

frisefrise1

"Le sens du Sacré"

des enluminures du Moyen- Age

aux peintures de Mithila

Dessins – peintures

 

Du 14 février au 28 février 2011


 frise3


Vernissage Lundi 14 février 2011

à partir de 18h30


A la Maison de quartier du Redon

361, Boulevard du Redon 13009 Marseille

 
   
Renseignements :

04 91 26 75 08  -  06 73 98 20 64

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Expo l'Ocre Bleu
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 21:17

 

... pour créer ...

Le principe vous le connaissez, un texte

... à mettre en "image" !
Pour commencer, lisez le...

j'espère qu'il vous inspire.


Faites si vous le voulez quelques petits croquis, portez des photos qui pourraient vous servir de modèles ... mais amenez surtout vos idées, car nous mettrons en scène ensemble.

Ce texte servira de "prétexte" à découvrir les bases de la "composition".

 

" La pièce est éclairée d'une lumière diffuse et matinale ; elle s'ouvre par une porte-fenêtre sur un jardin fleuri, et l'on distingue au loin, la mer et des bateaux.

La fenêtre est fermée, … dans la pièce, une table ronde sur laquelle « traîne » encore une carafe, des tasses, du pain … les restes d'un petit déjeuner ?

Deux fauteuils vides, l'un dans un coin dont on ne perçoit derrière la table que le dossier sombre.

L'autre dans le coin opposé , tourné vers la porte fenêtre, plus petit et en osier....

Il semble appartenir à la fillette qui se tient devant la porte-fenêtre et nous tourne le dos.

Natte châtain, et collants sombres, elle observe sa poupée blonde qu'elle tient dans ses mains.

Sur le mur des voilages «  répondent »  au tissu de la nappe et à la robe de la fillette.

Le tout est baigné d'une même lumière harmonieuse dans un jeu de nuances de blancs, de bleus et de verts."

 

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Idées de création
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 08:15

 

... où l'on retrouve des thèmes récurrents de son oeuvre et aussi dans "l'air du temps" de cette époque impressionniste...


Je vous invite à regarder d'un peu plus près :


 

Jeune femme à sa toilette  :

1880 - huile sur toile ( 60,3 x 80,4 cm) Art Institute de Chicago


jeunefemmededosàsatoilettte

Dès 1876, Berthe Morisot aborde le thème de "la toilette" mais sans jamais vraiment aborder le nu féminin.

Ces femmes représentées dans un moment intime de leur journée ne laissent pas voir grand chose de leur corps... tout juste une épaule est-elle dévoilée...


Il faut dire qu'à cette époque, les femmes n'ont pas encore accès à l'École des Beaux Arts et donc pas aux classes de nus.

 

C'est à partir de 1890 qu'elle osera vraiment s'attaquer à ce thème ; après avoir visité en companie de Mary Cassat, une exposition à l'école des Beaux Arts, où elles découvrent une estampe d'Hokusai... "Femme se coiffant" ( des années 1800).


Hokusai'

 

Chacune en livreront des versions différentes ...

Parmi celles-ci :

 

FemmeMorisot

Berthe Morisot 

1890 ?         

Crayon                    

30 x 20 cm

Collection Musée d'Orsay

 

MaryCassat (1)

Mary Cassat

Pointe sèche et aquatinte sur Papier

1890-91

36,2 x 26,7 cm

  Chicago (Illinois), États-Unis

 

"Fillettes à la fenêtre" :

1892 - huile sur toile (65x 49 cm) (Collection particulière-Indonésie)


 

Fillettes à la fenêtre

 

Eugène est mort en avril de la même année ...

Berthe est désespérée :

"...Je n'ai plus envie de vivre ... " écrit-elle.

 

Elle surmonte sa douleur en réalisant le projet d'une exposition qu'Eugène venait de négocier avec le galerie Boussod- Valadon : 40 huiles, des pastels, des aquarelles, des dessins....

L'exposition a lieu du 25 mai au 18 juin et suscite de nombreux éloges, notamment de ses "collègues" peintres et des autres peintres impressionnistes.

 

Tout juste après, elle part pour un court séjour au château du Mesnil dont les Manet se sont portés acquéreur à l'automne précédent.

 

Elle s'y sent "mortellement triste"

... elle peint :

 

La toile :

     Sur le rebord de la fenêtre, deux fillettes sont assises sur le rebord d'une fenêtre : l'une de profil regarde l'autre qui tient un petit chat endormi entre ses bras.

Cette dernière nous fait face, son regard "rêveur" semble se porter sur le chat  qui se tient devant les fillettes et qui nous tourne le dos. La mère du chaton ? ....

Derrière la fenêtre, un paysage ; " un fond de pins et de plate-bandes du jardin , les arbres taillés" ( Journal de Julie Manet)

Une grande luminosité baigne la toile.

 

Le thème de la fenêtre est très présent dans l'oeuvre de Berthe Morisot.... et plus largement c'est un thème assez courant de cette "peinture moderne" : lieu où se situe l'échange entre intérieur et extérieur.

Fermée, l'intérieur est plus présent ... ouverte,  le regard et la pensée s'évade vers un ailleurs.

Fenêtre ouverte, enfants et chaton font ici acte de renouveau.

 

Cette huile est l'une des plus aboutie de l'oeuvre de Berthe Morisot, avec une fraîcheur de tons et une luminosité incomparables.

 

Ces deux toiles vous inspirent aussi ! .... Nicole INicole pour "la femme de dos..."

 

 

Mireille DMireille pour "les deux fillettes "

....

Et vous quels sont les tableaux qui vous ont inspirés ?

Pour cet article , je me suis beaucoup inspirée des livres que je vous ai cités ici.

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 20:37

Paul, que vous connaissez bien comme faisant partie de l'Ocre Bleu, a créé il y a quelques mois une association :

" le Haricot magique"

 

Cette association se met au service et accueille des enfants présentant des troubles sévères du développement liés ou non à un retard mental.

Elle a ainsi ouvert une Halte accueil pour enfants différents, qui permettra de mettre en place des ateliers éducatifs et artistiques adaptés.

 

Pour faire plus connaissance avec les buts et le fonctionnement de l'association

cliquez ici

ou http://haricotmagique83.canalblog.com/


mai08-005.jpg

Pour aider à faire vivre ce projet, Paul nous fait une demande :

 

" Je viens de créer l'association Le Haricot magique. Pour mettre en place des ateliers éducatifs et artistiques adaptés aux enfants différents nous avons besoin de moyens financiers.

J'organise à Sanary sur mer, du 15 au 28 avril 2011 dans la salle " Le Patio" sur le port, une expo vente de tableaux au profit des enfants de l'association.

Pour ce faire, et avec le soutien de Christine et de l'Ocre Bleu, je vous propose de participer à cette bonne action à travers un don de tableaux.

Je vous connais, je vous apprécie et je suis sûr que vous saurez nous aider "

 

J'ai répondu bien sûr par l'affirmative à cette demande et je suis persuadée que vous serez enthousiastes pour participer aussi.

 

Le principe :

 

Chaque participant fait le don d'une oeuvre ( toile- aquarelle...) à l'association " le Haricot magique".

 

Pour avoir une unité lors de l'expo:

- les oeuvres devront être d'une taille à l'accrochage variant de 40 à 50 cm de long sur 30 à 40 cm de large.

- le thème de la mer, de la méditerranée, du sud ... nous semble bien être en phase avec le lieu de l'exposition

- mais toutes les techniques sont les bienvenues.

 

Un prix minimum (identique pour toutes les oeuvres exposées) sera proposé ... les acheteurs pouvant donner ... plus...


J'espère que vous serez partants pour ce nouveau projet, qui allie, "peinture","expo" ... et "don"...

Pour les formalités et l'organisation pratique,

je vous en reparlerai ultérieurement.

 

Pour le moment, pensez-y,

faites moi savoir si vous êtes intéressés pour participer ...

et à vos pinceaux !!! 


Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Annonces L' Ocre Bleu
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 07:51

 

Je sais qu'en ce moment, j'exige beaucoup de vous ... et je vous "malmène" quelque peu ... pour votre bien ... toujours !

 

Alors pour me faire pardonner...

un petit clin d'oeil avec ce "chat à l'âme artiste"...

pour une petite pause de week-end !

 

Et d'après-vous, se préoccupe t'il de perspective, de valeurs tonales et de recherche de palette de base ?

  Avec un peu de musique ?

 

 

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans A voir
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 07:03

... aura lieu le lundi 14 février.

 

Jour de la Saint Valentin !

Ce sera l'occasion de nous retrouver autour d'un buffet dont le thème s'impose de lui-même ! Non?

 

Pour le thème de l'expo...nous présenterons ce que nous avons travaillé entre les vacances de Toussaint et celles de fin d'année,

"Le sens du sacré"...les enluminures, les  tempéras ....les  "femmes de Mithila" ...

 

A vous de terminer, d'encadrer ( sobre!)

et de me faire passer les titres et techniques de vos oeuvres.

 

Dominique G"La laiterie"- Dominique G

 

 

Attention, prenez vos oeuvres en photo avant encadrement

et faites les moi passer !!!!!

Si vous ne pouvez pas, apportez vos oeuvres en cours... je les prendrai en photo ...

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Expo l'Ocre Bleu
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 07:36

Depuis que je vous explique qu'il faut dessiner et ( ou) imaginer toute l'ossature et "l'architecture" du corps avant de poser les détails que sont les vêtements !!! ...

La preuve par l'image ?

Cliquer ici !!!

Et à vos crayons ....

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Dessin
commenter cet article