Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 07:41

 

Cet été je vous faisais part de l'exposition qui se tenait à la Vieille Charité à Marseille sous le titre : 

 

L'Orientalisme ... de Delacroix à Matisse

suivre le lien ici

 

3569

 

Depuis la rentrée nous avons fait nôtre ce thème particulier.

Pour mieux l'approfondir et mieux s'imprégner des sujets que nous abordons, un petit résumé de ce qu'est ou a été ce thème de l'Orientalisme ....

... en suivant l'expo qui nous était proposée ....


A la fois thématique et chronologique, la visite de l'expo de la Vieille Charité a permis en effet de comprendre les enjeux et l’évolution de ce que l’on appelle "l’Orientalisme".


L’orientalisme n'est pas un «  mouvement » ... c'est un ensemble de thèmes. Il est « transversal », c'est à dire qu'il traverse les catégories picturales du XIX° que sont : le paysage, le genre, la peinture d'histoire, les nus. 

 

L’orientalisme, qui se déploie au XIXe siècle et au début du XXe, n’est pas un style ; il ne se caractérise pas par la manière dont les œuvres sont peintes, mais par ce qu’elles représentent.

Une peinture est dite "Orientaliste" lorsqu’elle représente une scène se déroulant des rives du Bosphore aux pays du Maghreb. Certaines représentations de l’Espagne, qui conserve encore au XIXe siècle bien des témoignages « maures », peuvent parfois aussi être qualifiées ainsi.

 

 

 

L’Orient rêvé … !!!

L'Orient des mythes et des fantasmes !

L'Orient, berceau du « Romantisme ».

 

 

L’Orient fascine depuis la campagne d’Égypte de Bonaparte et … les « contes des 1000 et 1 nuits ».

L’imaginaire est lié à la première traduction des «  1000 et 1 nuits »au XVIII° s. et aux lettres de Lady Montagu ( XVIII°s. : femme d’ambassadeur)


7573

Les peintres orientalistes vont avoir différentes façons de peindre en fonction de la mode de leur temps.

 

Ainsi il existe par rapport au style :

- un orientalisme romantique 

- un orientalisme réaliste,

- et un orientalisme moderne


L'orientalisme est un phénomène pictural un peu particulier où le pire côtoie souvent le meilleur !

L’exposition de Marseille était intéressante en premier car elle n'a proposé que le meilleur de cette « tendance », ou presque.... et a rassemblé les principaux styles de ce sujet. Elle a montré aussi l'intérêt pour l’Égypte et l'Archéologie, pour les grands espaces, tel les déserts ... et un intérêt pour un retour aux origines ( les artistes s'inspirant de ces sujets ont l'impression de se retrouver dans ...l'Antiquité... )

 

16582

A part les « extrêmes » comme Delacroix le " Romantique", et les Modernes, les peintres orientalistes sont souvent très « académiques », fascinés par le récit. Pourtant la vision rapportée est bien différente de la réalité. Peu d'artistes sont réellement allés en Orient, surtout dans les débuts de cet" engouement". 

Les modèles sont souvent des photos, donnant un aspect «  froid » du détail ; Les oeuvres réalisées sont très souvent des visions transposées dans l'imaginaire des choses vues … et dans l'attente du public : en 1850 – 1870, c'est un sujet à la mode …

 

Comme tout ce qui est à la mode... se démode .... actuellement qu'en est-il de l'Orientalisme ? ... y a t'il un renouveau ?

 

... à suivre !!!! ...

 

 

Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 11:48

 

 

... de l'année ( scolaire).... déjà !!!

 

Le vernissage aura lieu le lundi 10 octobre.

 

Avant de vous donner tous les renseignements nécessaires ( et habituels !), quelques précisions sur le thème.

Nous présenterons les travaux réalisés en mai et juin dernier, c'est à dire sur le thème de la "Multitude" et notre découverte de la peinture abstraite et contemporaine.

Ne tardez pas à me donner titres et autres renseignements pour savoir ce que nous allons "montrer".

...

Nous y ajouterons les travaux réalisés pour le jeu concours de Sanary.

 

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Expo l'Ocre Bleu
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 07:19

 

 

 

«  Le premier mérite d'un tableau est d'être une fête pour l’œil » promettait Delacroix. « Ma palette fraîchement arrangée et brillante du contraste des couleurs suffit pour allumer mon enthousiasme ».


Delacroix, connu pour être un coloriste hors pair avait une technique qui permettait de "faire vibrer la couleur".

Il travaillait très vite, en touches saccadées mais précises.


La mort de SardanapaleLa mort de Sardanapale - E. Delacroix - 1827

 

Selon Baudelaire, «  il professe une estime fanatique pour la propreté des outils et la préparation des éléments de l’œuvre. En effet, la peinture étant un raisonnement profond et qui demande la concurrence immédiate d'une foule de qualités, il est important que la main rencontre, quand elle se met à la besogne, le moins d'obstacles possibles, et accomplisse avec une rapidité servile les ordres divins du cerveau : autrement l'idéal s'envole » .

 

Frédéric Villot a observé Delacroix dessinant selon la technique du « flochetage ».

« Au lieu de poser la couleur juste à sa place, ..., il entrelace les teintes, les rompt et, assimilant son pinceau à une navette, cherche à former un tissu dont les fils multicolores se croisent et s'interrompent à chaque instant. »

 

En 1833, Alexandre Dumas donne un bal et prie ses amis peintres de décorer ses salons pour l'occasion. Laissons lui la plume :

«  Sans ôter sa petite redingote noire collée à son corps, sans relever ses manches ni ses manchettes, sans passer ni blouse ni vareuse, Delacroix commença par prendre son fusain ; en 3 ou 4 coups, il eut esquissé le cheval ; en 5 ou 6, le cavalier ; en 7 ou 8, le paysage, les morts, mourants, et fuyards compris ; puis faisant assez de ce croquis, inintelligible pour tout autre que lui, il prit brosse et pinceaux et commença à peindre. Alors, en un instant, et comme s'il eût déchiré une toile, on vit sous sa main apparaître, d'abord un cavalier tout sanglant, tout meurtri, tout blessé, traîné à peine par son cheval sanglant, meurtri et blessé comme lui, n'ayant plus assez de l'appui des étriers et se courbant sur sa longue lance ; autour de lui, devant lui, derrière lui, des morts par monceaux ; au bord de la rivière, des blessés essayant d'approcher leurs lèvres de l'eau et laissant derrière eux une trace de sang ; à l'horizon, tant que l’œil pouvait s'étendre, un champ de bataille acharné, terrible ; sur tout cela, se couchant dans un horizon épaissi par la vapeur du sang un soleil pareil à un bouclier rougi à la forge ; puis enfin, dans un ciel bleu se fondant à mesure qu'il s'éloigne dans un vert d'une teinte inappréciable, quelques nuages roses comme le duvet d'un ibis. Tout cela était merveilleux à voir ; aussi un cercle s'était-il fait autour du maître et chacun, sans jalousie, sans envie, avait quitté sa besogne pour venir battre des mains à cet autre Rubens qui improvisait tout à la fois la composition et l'exécution. En 2 ou 3 heures ce fut fini … »

 

Et avec une façon bien particulière de poser la couleur.

En effet, cette fois, c'est Signac qui le raconte :

 

« Il (Delacroix) met en application la théorie scientifique de la couleur pour harmoniser ou exalter le contraste de 2 teintes voisines avec accord de « semblables » ou analogues des contraires.

Puis il emploie le mélange otique, donc il exclut toute teinte plate et se garde bien d'étendre sur la toile une couleur uniforme : il fait vibrer une teinte en y superposant des touches d'une teinte très voisine.

exemple : un rouge sera martelé de touches soit du même rouge, mais avec un ton plus clair ou pus foncé, soit d'un autre rouge, un peu plus chaud ( plus orangé) ou un peu plus froid ( plus violet)

Donc en premier, il y a surexcitation des teintes par la vibration et la dégradation du ton sur ton et du petit intervalle. Puis ensuite il crée par juxtaposition de 2 couleurs plus éloignées, une troisième teinte résultant de leur mélange optique.

Ainsi, quand il veut modifier une couleur, la rabattre, la rompre ;.. il ne mélange pas directement avec une couleur opposée, mais obtient l'effet recherché par une superposition de hachures légères qui viennent influencer la teinte sans altérer sa pureté.

En sachant que les complémentaires « s'excitent » si elles sont juxtaposées et se « détruisent » si elles se mêlent, donc s'il veut de l'éclat : il l'obtient par leur contrastes en les opposant , par leur mélange optique, donc « les teintes sont grisées, mais non salies » , telles qu'aucune triturations sur la palette ne pourraient produire si fines et si lustrées.

Ainsi en variant les proportions, l'intensité de tons voisins ou opposés, il y a création d'une « série infinie de teintes et de tons jusqu'alors inconnus , à son gré, éclatants ou délicats ».


dlcx6bCarnet de croquis de son " voyage dans le Maroc"

 

Sa manière de traiter les couleurs inspirera les Impressionnistes, puis Matisse, Picasso ….

 

Ainsi, pour garder des couleurs au maximum de leur intensité, à la manière de Delacroix, ne mélangez pas les couleurs sur votre palette mais jouez leur mélange optique en les superposant à petites touches juxtaposées (bien sûr sans travailler en « pointillisme » qui verra le jour bien plus tard.)

 

delcx596

 

Reprenez pour cela votre cercle chromatique et tel Delacroix qui le note dans ses carnets de voyage :

 

«  Des 3 couleurs primitives se forment les 3 binaires. – si au ton binaire vous ajoutez le ton primitif qui lui est opposé vous l'annihilez, c'est à dire vous en produisez la demi-teinte nécessaire … ainsi, ajouter du noir n'est pas ajouter de la demi teinte, c'est salir le ton. Donc la demi teinte véritable se trouve dans le ton opposé que nous avons. …. là les ombres vertes dans le rouge. - La tête des petits paysans : Celui qui était jaune avait les ombres violettes. Celui qui était plus sanguin et plus rouge des ombres vertes. » Annotations à propos de la couleur sur son carnet de voyage au Maroc.

Repost 0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 10:33

 

 

... "Nous avons embarqué pour l'Orient"

A la manière de ceux qui à la suite de Bonaparte , lors de sa campagne d'Egypte vont découvrir les trésors de l'Egypte ancienne, je vous propose d'aller voir une exposition qui se tient en Avignon et intitulée justement ...

" Fastueuse Egypte",

 

le jeudi 06 octobre 2011

 

fastueuse egypte

 

Déroulement de la journée et modalités d'inscription.

 

- Départ 8h 30 en bus à la Maison de quartier du Redon

- Matinée libre dans le centre ville d'Avignon pour découvrir si vous ne connaissez pas, ...  le Palais des Papes, la place de l'Horloge, le jardin des Doms, ... avec vue sur le pont d'Avignon.

- Chacun mange comme il le souhaite : pique-nique, snack, restau ... mais pas trop longtemps

- 14h : Visite de l'Expo au Musée Calvet.

- Le retour sur Marseille est prévu à 17 h à partir d'Avignon.

 

Le tarif pour cette journée est de 18 €.

 

Si vous êtes intéressés, merci de me le faire savoir le plus rapidement possible.

Vous pouvez venir avec amis, femmes et enfants ... dans la limite des places disponibles... priorité étant donnée bien sûr aux adhérents de l'Ocre Bleu.

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Annonces L' Ocre Bleu
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 04:55

 

 

 

juin09 065

 

Nous avons "embarqué" la semaine dernière pour gagner les rives opposées de la Méditerranée ... pour ce grand tour du monde qui va nous "occuper" toute l'année.

 

Nous embarquons depuis Marseille ...bien sûr !

 

Avril 2011 (24)

 

Avant de prendre le bateau, se promener dans les rues de Marseille nous prépare à ce voyage.

Pour "nous accompagner", un extrait d'un texte de Jean-Caude Izzo, comme "une ode" à Marseille.

 

 

" ... ...La rue du marché de l'Orient. On a pu dire que cela ne sentait pas ici les odeurs de Provence. Et c'est vrai. Ici, cela sent les ports orientaux. Les odeurs du Marseille éternel. Il faut respirer cela, au moins une fois. Se laisser tourner la tête par les épices et la beauté des femmes qui viennent s'y approvisionner. Prendre le temps de discuter avec les vendeurs, tous originaires de l'autre rive de la Méditerranée. Cette rue, comme la rue d'Aubagne, au bout à gauche, avant d'arriver à l'ancienne halle Delacroix, c'est le voyage en Méditerranée, d'Istanbul à Tanger. C'est là que l'on sent - je dis bien sentir- que les deux rives se répondent depuis des siècles. C'est quand l'on aura admis que Marseille est aussi orientale que Beyrouth est latine que prendra fin, pour le voyageur égaré, l'apparent désordre urbain de cette ville. Que montera en lui, en vous, l'évident bonheur d'être là un jour, une semaine ou un mois. Toujours, peut-être. A ce moment là, vous découvrirez la mer. Et la baie. Immense, belle. La plus belle sans doute, après celle de Naples. Vous comprendrez alors pourquoi Cézanne s'est usé les yeux à peindre l'Estaque. Pourquoi Rimbaud est venu mourir ici, à la fin du voyage, une fois revenu de la poésie et des hommes. Pourquoi, hier comme aujourd'hui, le vrai voyage ne peut commencer qu'ici. Marseille reste porte de l'Orient..."

"Marseille" (Ed. Hoëbeke, Paris)2000


 

avril07-031.jpg


 


Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Peinture : Thèmes
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 18:55

 

 

Vous allez dire : " enfin !"

Et ça y est, j'ai récupéré toutes vos oeuvres ... 

 

Le thème: "bord de mer" vous a inspiré.

Certains ont "joué" le thème de la photo...

d'autres ont choisi d'autres points de vue.


Chacun a choisi sa technique...

de la plus " classique" à la plus " moderne",

son style ...

du plus figuratif au plus abstrait,

 

Tous pour le régal des yeux ....

et le prolongement de nos vacances .

Je vous laisse admirer!

( si vous cliquez sur la photo ... vous la verrez mieux! )

 

 

 

Caroline'
1 - Caroline 

Crayons et photoshop



 

Claudette2 - Claudette 

crayon

 

 

Dominique G3 -Dominique G

Aquarelle

 

 

Gilbert4 - Gilbert

Aquarelle

 

 

Huguette -15 - Huguette 1

Aquarelle


 

Huguette - 26 - Huguette 2

Aquarelle


 

Jeanne7 - Jeanne

Huile

 

 

Jeannine8 - Jeannine B.

Aquarelle

 

 

Kasimir9 - Kasimir

Dessin

 

 

Luc10 - Luc

P.A.O.

 


MarieLau11 - Marie Lau 1

Acrylique


 

Marie Lau 212 - Marie Lau 2

Aquarelle

 

 

Maryse 113 - Maryse 1

Aquarelle

 

 

Maryse 214 - Maryse 2

Aquarelle

 

 

Mireille B - 115 - Mireille B 1

 

 

Mireille B - 216 - Mireille B 2

 

 

Myriam17 - Myriam

Acrylique

 

 

 

Nicole18 - Nicole 

Huile

 

 

Odette19 - Odette

Lavis d'encre

 

 

Isabelle20 - Isabelle

Aquarelle


 

Raphael'21 - Raphaël

Aquarelle

 

 

Sophie22 - Sophie

Huile

 

 

Virginie23 - Virginie

Acrylique

 


 

Vous avez admiré !?

...

Alors,

votez maintenant pour ceux que vous préférez...


Vous avez jusqu'au 24 septembre!


 

   

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Concours
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 08:10

 

 

 

... qui nous a permis de nous retrouver.

Ça fait du bien !!!!!


Je n'ai pas eu le temps ...

de "prendre du temps" avec chacun , chacune,

mais sachez que cela  me fait un réel plaisir de vous revoir....

Et de vous "entraîner" vers une nouvelle année

qui j'espère sera riche en créations, en évènements, ...

mais aussi en amitiés et en moments forts entre tous.

...

C'est que nous sommes une "grande famille" .... "l'Ocre Bleu"!

... 

 

Nous reprenons dès lundi sur les " chapeaux de roues".

Là , c'est vraiment le cas, puisque cette année je vous invite à

"prendre la route"

... ou les "routes".

 

En effet :

 

Cette année je vous invite à partir en voyage autour du monde en suivant quelques routes célèbres, mythiques qui nous invitent à partir mais qui font aussi rêver !

Prétexte à nous ouvrir à d'autres mondes, d'autres cultures, à traverser des paysages variés, à découvrir des faunes et des flores « exotiques » ... mais aussi pour « rencontrer » des expressions artistiques et des artistes d'ailleurs …

 

Pour lire la suite : c'est ici

(ou voir les "pages" fixes de votre blog)

 

Pour les différents cours et ateliers :


- les cours de " peinture" : pour la 1° semaine, portez un matériel léger et de quoi peindre sur une feuille aquarelle ou acrylique... nous partons de Marseille et nous embarquons... photos de la rade, des bateaux, du port ... si vous en avez !

- le lundi à 17 h 15 : " Atelier libre" : vous y menez des projets personnels ! 

- le cours du dessin du mardi matin : de 10 à 12 h: suivra le rythme du programme de peinture. Pour le premier cours : crayon papier et bloc croquis.

- le mardi à 17h 15 : " Atelier techniques " : jusqu'aux vacances de Toussaint, nous découvrirons les techniques " de prise de notes" :  croquis, croquis aquarellé, lavis, ébauche ou pochade .... et le matériel qui le permet ... pour commencer notre voyage et un carnet !?

- le vendredi de 10 à 12 h : atelier couleurs: portez vos boites de peinture... nous allons essayer de les " comprendre" !

 

Si certains, certaines ne m'ont pas encore fait passer leurs choix de créneaux horaires ... n'attendez pas pour que je puisse organiser au mieux " cet embarquement"!  


Bon voyage à tous et toutes !!!!!


Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Annonces L' Ocre Bleu
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 08:33

 

... pour vous donner quelques pistes sur notre thème de l'année et avant que je ne vous le dévoile cet après-midi !

Ou dès demain sur le blog.

Qui va donc percer le mystère avant les autres ?

 

 

En quelques mots :

 

 

Chaque lettre correspond à un chiffre ... je vous donne le E


 

Nous vivrons cette année des


 

11   1   E   3   2   12   4   E   5


 

car nous allons


 

1   13   15   11   6   E   4


 

et

 

 

E   7   8   9   13   4   E   4

 

 

les

 

 

10   13   3   2   16   3   E   3   2   5

 

 

autour du

 

 

17   13   3   14   E

 

 

Allez , on prend la

 

 

4   13   12   2   E   !!!!!

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Jeux
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 20:39

 

 

J'aurais pu aussi dire

"artiste en herbe"
 quoique le terme exact serait plutôt

"artiste dans l'herbe"!!!


 

DSCN8465' modifié-1

 

Dans tous les cas,

il n'est jamais trop tôt pour transmettre " le virus".

 

 

DSCN8478'

 

 

Comment faire ?

Proposer des couleurs et des feuilles,

ne pas craindre quelques salissures,

et faire des pieds et des mains

pour commencer quelques chefs d'oeuvre,


 

DSCN8489

 

 

dont on peut être "fières" !!!


 

DSCN8476'

 

De plus, une "inspiration abstraite" dès la première oeuvre,

... c'est sûr, cette petite a de l'avenir !

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans A voir
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 10:07

 

 

Timarete - Irène -Aristarète - Lala de Cysique- Jeanne de Montbaston - Levina Teerlinc - Françoise Duparc - Sofonisba Anguissola - Niki de Saint Phalle - Catherine Girardon - Elisabeth Sophie Chéron - Lavinia Fontana - Artemisia Gentileschi - Louise Moilllon - Rosalba Carriera - Angelica Kauffmann - Elisabeth Vigée - Lebrun - Berthe Morisot - Marie-Guillemine Benoist - Anne Vallayer- Coster - Rosa Bonheur - Eva Gonzalès - Maria Helena Vieira da Silva - Marie Bracquemond - Madeleine Lemaire - Louise Breslau - Louise Abbéma - Anne Whitney - Harriet Hosmer - Marie Laurencin - Anne Mérimée - Suzanne Valadon - Georgia O'Keeffe - Frida Khalo -Tamara de Lempicka - Sonia Delaunay - Marguerite J Carpentier - Elise Rieuf - Charlotte Musson - Frédérique Knoeri - Odette Pauvert - Jeanne Leroux - Irma Kalebdjian - Alice Richter - Leonor Fini - Lee Krasner - Alice Neel - Joan Mitchell - Dana Schutz - Jenny Saville- Marie Konstantinovna Bashkirtseff - Marie Cassat - Blanche Odin ..... etc

 

Qui sont ces femmes ? Leur point commun ? Que faisons-nous cette année? ...

Avons nous à découvrir encore ... ou on change de sujet ???

 

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans L'atelier création
commenter cet article