Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 17:34

 

1885 – 1979

 

  Sonia Delaunay

Sonia et Robert Delaunay se sont intéressés aux études sur la couleur de Chevreul et sa théorie des relations entre les couleurs, publiée en 1839: « De la loi du contraste simultané des couleurs »

Comme le firent avant eux, les Impressionnistes et les Post-Impressionnistes , ils s'en inspirent dans leurs travaux ... et fondent en 1911 un mouvement pictural, l'orphisme qui se caractérise par l'utilisation de couleurs vives et de formes géométriques.

Mouvement déterminant dans l’histoire de l'art du XX° S. (Ce nom d'  "orphisme" fut qualifié par leur ami Guillaume Apollinaire )

Robert est le deuxième mari de Sonia ; ils se rencontrent en 1909, et au niveau artistique, pendant 30 ans que dura leur vie commune, ils travaillèrent ensemble , échangeant des idées, se «  nourrissant » l'un l'autre de leur réflexions et de leur travail .

 

 

Sonia Delaunay est née Sarah Stern le 14 novembre 1885 à Gradijsk près d'Odesssa en Ukraine.

En 1890, elle quitte ses parents et s'installe chez un frère de sa mère, Henri Terk, avocat riche et réputé de Saint Pétersbourg. Elle prend le nom de Sonia Terk, bien qu'elle ne soit pas adoptée officiellement.

 

Elle va vivre, éduquée par de nombreuses gouvernantes dans une maison cossue, dans les traditions juives et dans un milieu artistique et musical. Elle apprend plusieurs langues et passe ses étés dans une maison de famille en Finlande.

Elle voyage aussi beaucoup , en Allemagne, en Italie, en France, visitant musées et galeries.

Dès 16 ans, son professeur d'art l'encourage pour ses dons en dessin. Et sur ses conseils, sa famille l'envoie dans une école d'art en Allemagne.

Sonia a 18 ans et entre à l'académie d'art de Karlsruhe.

En 1905, elle part pour Paris où elle fréquente l'Académie de la Palette à Montparnasse mais découvre surtout lors de visites d'expos et de galeries : Cézanne, Van Gogh, Gauguin, Bonnard … Matisse …. Les Fauves ...

Elle rencontre un collectionneur et galeriste allemand, Wilhelm Uhde, de onze ans son aîné, elle l'épouse le 5 décembre 1908. Cela lui permettra de connaître l'élite artistique et littéraire de Paris.

C'est dans la galerie de Uhde que Sonia rencontrera pour la première fois Robert Delaunay ...

 

 

 

À Paris, Sonia et Robert fréquentent et reçoivent leurs amis artistes, tel Blaise Cendras, pour qui Sonia fut la première artiste à illustrer les poèmes avec des peintures. En 1913, ils publieront ensemble un « poème affiche » : «  La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France ».

C'est l'un des plus célèbres livres illustrés du XXe siècle avec Jazz de Matisse.

Le travail de Sonia s'applique à la peinture, aux tissus, à la céramique… elle refuse en effet de faire une distinction entre les « Beaux arts » et l'art décoratif ou appliqué. Elle peint des tableaux, mais fabrique aussi des objets de décoration (des coussins, abat-jours, boîtes), ou créait des motifs, de formes géométriques et de couleurs vives pour des tissus, dessine des vêtements … pour la mode ou le théâtre...

Sonia Delaunay est la première femme à avoir eu, de son vivant, une rétrospective au musée du Louvre en 1964.

Elle est nommée officier de la Légion d'honneur en 1975.

Le musée national d'art moderne de Paris, le « Centre Georges Pompidou » possède la majorité de son travail. Deux mille de ses œuvres y ont été scannées et répertoriées afin de faire connaître l'étendue de l'œuvre de Sonia Delaunay qui a participé aux mouvements déterminants du XXe siècle : "abstraction", "non figuration", "dada", "cercles et carrés", ...

Elle meurt à Paris le 05 décembre 1979.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christine 27/05/2011 07:57



De "beaux personnages"... de "belles rencontres" ... que ces femmes qui ont consacré leur vie à l'art ...


Bonne journée, Sitelle ...



sittelle 22/05/2011 22:41



Comme les femmes du BauHAuss, elle s'intéressait aux Arts Appliqués... on ne parle jamais de ces filles qui avaient fait du beau travail; je ne connaissais que ses tableaux, pas sa vie, merci
Christine. Bonne semaine, bonne expo !



mimi 21/05/2011 07:31


Quelle joie ces couleurs et un vrai régal pour les yeux. Bonne journée.