Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 09:40

 

... Bravo tout d'abord et merci pour votre participation.

Je reçois les réponses par mail ... et je vois que vous cherchez ... que vous trouvez et en plus vous mettez tout çà bien "au propre" en des réponses claires, nettes, justes et précises.

A vous de voir si vous avez bien répondu à toutes les questions avec les réponses suivantes.


L'article serait trop long pour rajouter les réponses au sport et peinture...

un autre article en préparation donc...

 

2° semaine :

La Transibérienne

 

   1 - Les "Peredvižniki" sont :

A - Les membres d'un mouvement pictural ; mais  de quelle époque ?

B - Quelle est la signification du mot "Peredvižniki "?
C - Que représentent-ils surtout dans leurs tableaux ?

 

Les "Ambulants" ou" Itinérants" (en russe : Передвижники, Peredvižniki) est le nom donné au mouvement réaliste russe ( de 1863 environ jusqu'aux début du XX° s.)

Les membres de cette organisation sont soudés par un même idéal :

l’art doit être au service du peuple

et les thèmes de leurs tableaux se doivent de rendre hommage à la Russie :

 ils nous content  ainsi et souvent en de grandes fresques,

sa diversité, l'immensité et la beauté de ses paysages,

les traditions et la vie quotidienne en Russie

 ...

mais aussi la misère et l'ignorance du peuple

 en cette fin du XIX° et au tournant du XX°.


2 - Cherchez le mot :


Dans la grille suivante, retrouvez les 14 mots proposés ci-après.

NEVA - BYZANCE- IC- UMILIENE- ŒUF- OR- AMBRE- OLIFA- SANKIR- EKSEDER- ROUBLEV- OY- MARIE- ICONE

 

Les lettres restantes vous permettront de savoir qui :
"Naviguait sur la Neva et possédait des icônes"

 

R

B

Y

Z

A

N

C

E

I

E

I

R

A

M

N

V

K

O

E

U

F

E

E

E

N

C

Y

R

I

O

V

L

A

I

A

L

L

R

A

B

S

S

I

C

O

N

E

U

T

M

E

R

B

M

A

O

U

E

K

S

E

D

E

R

 

 

 

Les lettres restantes vous ont permis de savoir qui :
"Naviguait sur la Neva et possédait des icônes"

Le "TSAR" bien sûr

 

R

B

Y

Z

A

N

C

E

I

E

I

R

A

M

N

V

K

O

E

U

F

E

E

E

N

C

Y

R

I

O

V

L

A

I

A

L

L

R

A

B

S

S

I

C

O

N

E

U

T

M

E

R

B

M

A

O

U

E

K

S

E

D

E

R

 
3- Quelle est la définition des tous les mots proposés précédemment.

 

Neva:fleuve de Russie long de 74 km, qui se jette dans la mer Baltique à Saint Pétersbourg 
Byzance:ancienne colonie grecque située à l'entrée du Bosphore ; la cité reconstruite par Constantin est renommée Constantinople (empire BYZANTIN) puis Istambul ( Empire Ottoman) 
Olifa: épaisse couche d'huile de lin cuite et d' ambre pulvérisée qui servait de couche protectrice à l'icône lorsque celle-ci était terminée; outre son rôle "spirituel", elle permettait aux couleurs à tempéra d'acquérir plus d'éclat, de vigueur et un reflet doré. 
Sankir: mélange de pigments qui sert à peindre les chairs des personnages des icônes.

  Le Sankir peut être composé de plusieurs façons :
ocre clair, noir et Sienne brûlée ;
- ocre clair, terre verte, un peu de noir et de
blanc
- ocre clair, un peu de noir et de jaune de
cadmium
- ocre clair, terre d'ombre, un peu de blanc,

pour obtenir ainsi une couleur de nuance olivâtre foncée...

Ce mélange sert de base à la peinture des chairs pour les Icônes;
La
peinture occidentale ne connaît pas cette couleur vert brun du visage et de la peau, qui permet de distinguer ainsi les visages d'ordre divin. .
 

Ekseder:mélange de pigments rouge et  noir qui permet de reprendre le tracé du dessin sur la couche en flaque; 

Ambre: Oléorésine fossile de conifères,de couleur jaune doré jusqu'au brun sombre. Son nom provient de "anbar"  (mot arabo- espagnol) qui désignait originellement "l'ambre gris" ( concrétion intestinale du cachalot que l'on utilise en parfumerie)  
Oeuf :il sert de liant pour la peinture à tempéra.C'est le corps gras qu'il contient  qui remplit ce rôle 
Roublev: (Andrei) peintre Russe ,célèbre pour son icône "La Trinité" (XV° s.) Il a été canonisé par l'Eglise orthodoxe russe en 1988. 
Umiliéné: "Vierge de tendresse" pour les Russes 
Or:métal précieux jaune brillant.Ne faisant pas partie du spectre lumineux... il est "autre" et donc symbolise le "divin". 
IC et OY: sont des inscriptions que l'on trouve sur les icônes du Christ et de la Mère de Dieu.
Ce sont des sigles grecs que ce soit en Russie ou dans les autres pays Slaves.
Pour le mot grec Jésus (I(HCOY)C = IC) , et Christ X(PICTO)C = XC)
et pour les mots Mère (M(HTH)P = MP) et de Dieu (O(EO)Y = OY).
L'abréviation est donc constituée de la première lettre et de la dernière lettre du mot.
Marie : Prénom de la Vierge. 
Icône: vient de "eikon" :"petite image" en Grec.Image sacrée dans les églises  de rite chrétien oriental.
Mais aussi est utilisé pour désigner les symboles graphiques qui s'affichent sur l''écran de l'ordinateur.    

4 - Pour reporter une image, les peintres d'icônes utilisaient :

 

1 - La technique aux carreaux a été inventée par les artistes Égyptiens et il est probable que les peintres d'icônes l'utilisaient.

2- Mais en général, le dessinateur (znamencik) cherchait dans un manuel de peinture (licevoj podlinnik) le modè­le, puis transférait le dessin sur la surface à peindre à l’aide d’un papier carbone,

Ou bien, il perforait les contours du dessin, le posait sur la surface à peindre et marquait les lignes avec une poudre de couleur contenue dans un sachet (méthode du poncif). Ensuite, il n’y avait qu’à relier entre eux les points de couleur pour reconstituer le dessin.

3 - La troisième méthode connue était la suivante : les lignes d’une icône originale étaient repassées avec une couleur mélangée avec du miel ou du suc d’ail; puis on y appliquait un papier humide. Ensuite, ce papier était posé sur la surface à peindre, face humide contre la planche, et on repassait les traits. De cette manière, on évitait l’image en miroir” et on obtenait une copie exacte de l’icône originale.Dans les manuels de peinture grecs, on appelle cette méthode « décalcomanie ».

La camera oscura ou " chambre noire" est un instrument optique "objectif "qui permet d'obtenir une projection de la  lumière sur une surface plane, c'est-à-dire d'obtenir une vue en deux dimensions très proche de la vision humaine.
Le principe en est décrit dès Aristote et plusieurs fois évoqué par des auteurs du  XIII° s. Mais pourtant on ne commença à utiliser cet appareil qu'au XVI° notamment pour des travaux topographiques. On élabora un dispositif portable afin de pouvoir suivre les contours de l'image projetée sur une feuille de papier ou une plaque de verre et de la reporter sur un autre support. On pense que Vermeer notamment l'a utilisée.

Le rétroprojecteur est encore plus actuel;

 

5 - Retrouvez le nom des ces 5 peintres qui ont participé à l'histoire de l'art Russe en remettant les lettres dans le bon ordre ... 6 - Puis retrouvez  leurs créations 

 

1 - yasvisl aidskknny ............ Vassily Kadinsky........  " Composition n°8"

kandinsky.comp-8

2 - iiskamr vlatchemi ............ Kasimir Malevitch ......  "le Bûcheron" 

Malevich lebucheron1912 

3 - xeedaalnr prohakecin........ Alexandre Archipenko .  " Danseuse bleue"

Archipenko

4 - nvia ariskkmo ................. Ivan Kramskoï ........... " Portrait d'un paysan"

32 I.Kramskoy

5 - aliy peerin ..................... Ilya Repine ................ " Barge - hauler sur la volga"

10 Repine

 


  Quel est votre quota de bonnes réponses ?? ...

Tout juste !!! ... c'est trop...

 1 à 2 erreurs ... c'est top

Plus ? ... vous n'êtes pas motivés !!

toutes les réponses sont dans le blog...




Partager cet article

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Jeux
commenter cet article

commentaires