Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 07:22

" A propos des femmes douées pour la peinture, je connais une femme du nom d'Anastaise dont le talent pour les encadrements et bordures d'enluminures et les paysages des miniatures est si grand que l'on ne saurait citer dans la ville de Paris où vivent pourtant les meilleurs artistes du monde, un seul qui la surpasse. Personne ne fait mieux qu'elle les motifs floraux et décoratifs des livres et l'on estime tant son travail qu'on lui confie la finition des ouvrages les plus riches et les plus fastueux.

Je le sais, par expérience, car elle a peint pour moi certaines bordures qui sont, de l'avis unanime, d'une beauté sans commune mesure avec celles exécutées par les autres grands maîtres !'

 

Christine de Pisan (Bio p. 84) "La Cité des Dames" 

 

artistefaisantsonautoportrai

Artiste faisant son autoportrait

Boccace - Le livre des cleres et nobles femmes - XV°


 

A partir du X° et jusqu’au XV° s., d’autres femmes, prennent le stylet, le pinceau, la couleur et pratiquent l'enluminure.

Nous trouvons la  première enluminure qui porte un nom de femme, dans un manuscrit espagnol de l'Apocalypse, en 970 :

"Ende pintrix et Dei Aiutrix et Frater Emeterius Prêtre".

 

autoportrait

Autoportrait sur bois

Boccace - Le livre des cleres et nobles femmes - XV°

 

Au cours du Moyen-âge ancien, l’enluminure des manuscrits est une activité à laquelle se consacrent aussi bien les moines que les nonnes. Bien que quelques noms d'artistes percent au cours de cette époque, la très vaste majorité de ceux-ci ou celles-ci reste inconnue. Dans toute l’Europe on dénombre une dizaine d’artistes femmes qui  enluminent des manuscrits ou illustrent des codex. et dont le nom est connu ( leur œuvre a souvent disparu).

Nous pouvons citer toutefois, Ende, Guda (nonnes du Xe siècle et XII° s.)  ou encore Claricia, laïque employée dans un scriptorium de Bavière.

Ces femmes bénéficièrent de l'environnement favorable des couvents, lieux d'apprentissage et de culture, et sans doute choix le plus judicieux pour une femme "intellectuelle"de l'époque.

Les couvents offrent une alternative acceptable au mariage. Une dot étant là aussi exigée, les nonnes sont en général issues des classes supérieures ou de la bourgeoisie. Le couvent est également le meilleur moyen de rece­voir une bonne éducation permettant aux femmes de se rendre utiles en dirigeant des écoles et des hôpitaux, en gérant les terres du couvent ou en s'occupant des nécessiteux.

 

artistepréparantunefresque1Artiste préparant une fresque 

Boccace - Le livre des cleres et nobles femmes - XV°


L'enluminure, devenue au XIII°s. une activité laïque, reste une activité où les femmes peuvent œuvrer, le plus souvent aux côtés de leurs pères ou maris ( telles les filles de Maître Honoré et de Jean le Noir, célèbres enlumineurs de l'époque)

 

femmesculpteur

Femme sculpteur

Boccace - Le livre des cleres et nobles femmes - XV°

 

Mais les femmes sont aussi artistes dans bien d'autres domaines: elles sont aussi musiciennes, troubadours professionnelles, et écrivent ou éditent des livres.

 

femmetroubadour

  Femme troubadour

Livre d'heures- Fance - 1500-1525

 

 

joueusedeharpe

Les artistes du Moyen Âge, furent oubliés par leurs consoeurs de la Renaissance, au profit de celles de l'Antiquité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



La joueuse de Harpe

Boccace - Le livre des cleres er nobles femmes - XV°

 

 

femmeécrivain

Femme écrivain

Bocece- Le livre des femmes nobles er renommées - XV°. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ocre bleu 08/04/2013 09:17


Merci de ce complément d'informations ... en effet dans nos sujets , nous avons " croisé" la route de Christine de Pisan avec beaucoup de plaisir, de curiosité et
d'admiration.


Les enluminures sont un bonheur à observer et à travailler aussi.


Merci aussi de votre passage ...

jane 05/04/2013 12:06


Merci beaucoup pour ce blog très intéressant et riche en informations.


Les enluminures sont superbes!


Je voue une grande admiration pour ces femmes artistes du moyen-âge. 


Je suis passionnée par Christine de Pisan depuis quelques années. Dans "Le livre de la Cité des Dames", elle évoque Anastaise, la plus douée des  enlumineresses de Paris.


Je vous recommande la lecture d'un ebook sur le sujet: "Anastaise, une plume médiévale"  de Alice Warwick.  


On y découvre les idées de la féministe Christine de Pisan et son rôle à la cour de Charles VI.


http://www.amazon.fr/Anastaise-une-plume-m%C3%A9di%C3%A9vale-ebook/dp/B0088UXEHU/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1339107808&sr=1-2

christine 03/12/2010 20:51



Quel plaisir que de lire votre com... et je suis contente de savoir que mes écrits sur le blog soient lus ... si loin de chez nous.


Toutes mes amitiés... et faites moi éventuellement part de ce que vous faites à l'aide de mes articles...



serge 03/12/2010 17:33



Chers femmes, cher monsieurs


Je suis Profeseeur a la Historie Sociocultural de l Art A Buenos Aires. Je suis fiere de vous. Un site excepcional, por nous au Sud de L Amerque-Une fontte de resours exceptionelle!


Lic Sergio Raphael Gómez y Sordi



Aude Terrienne♫:0060: 24/11/2010 18:21



Article très intéressant et bien ... illustré !



L'Ocre Bleu 24/11/2010 22:33



Cs enluminures sont en effet très belles et ces femmes très interessantes...