Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 18:43

 

Pendant la période du Moyen-âge, la beauté idéale est une femme plutôt menue ... Nous l'avons observée avec tous les modèles que nous avons découvert il y a quelques semaines.


En changeant d'époque, nous changeons de mode...

A l'époque d'Artémisia,

au XVII°s., la "beauté idéale" a repris quelques kilos.

 

Le peintre de l"époque se doit de connaître les proportions idéales.

Laissons Morpugo,en 1536, dans son " Costume de la Donne" nous dresser la liste des 33 perfections ( groupées par 3) que doit posséder cette "femme idéale" :

 


L'Allégoriedel'inclination"L'allégorie de l'inclination"

Artémisia Gentileschi ( environ 1615)

"...

Trois longues : les cheveux, les mains et les jambes

Trois menues : les dents, les oreilles et les seins

Trois larges : le front, le torse et les hanches

Trois étroites : la taille, les genoux et " l'endroit où la nature a placé tout ce qui est doux"

Trois grandes ( mais "bien proportionnées") : la taille, les bras et les cuisses

Trois fines : les sourcils, les doigts, les lèvres

Trois rondes : le cou, les bras,et le ...

Trois petites : la bouche, le menton et les pieds

Trois blanches : les dents, la gorge et les mains

Trois rouges : les joues, les lèvres et les tétons

Trois noires : les sourcils, les yeux et " ce que vous savez"

..."

Cf. "Histoire des femmes - Canons et Critères de la beauté féminine" par SarhMathews et F. Grieco

 

A propos du tableau ci-dessus :

"L'allégorie de l'inclination" (c'est à dire "allégorie de tous les penchants artistiques") a été commandée à Artémisia par le petit-neveu de Michel-Ange, afin d'orner sa galerie de peintures en l'honneur de ce même Michel-Ange.

Avec beaucoup d'audace, Artémisia s'est représentée elle-même complètement nue, révélant à la fois la beauté de son corps et le génie de son pinceau.

Mais quelques années plus tard, un héritier plus pudique fera recouvrir le tableau de voiles pour masquer cette trop troublante nudité!

("Artémisia" par Alexandra Lapierre)

Partager cet article

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Perspectives et mesures
commenter cet article

commentaires

christine 17/01/2011 21:29



Merci... à toi aussi !



sittelle 17/01/2011 16:43



Bonne semaine... mes amitiés !



sittelle 16/01/2011 21:04



Une jolie peintre, et il est bien, intéressant ton article ! on est loin des canons des mannequins faméliques qui font la gueule dans les délifés ; j'aime bien la nouvelle présentation de ton blog, très dynamique ! bonne soirée



christine 16/01/2011 20:46



Pour paraphraser Georges Brassens :


" ...un endroit précis
Que, rigoureusement ma mère
M'a défendu de nommer ici..."


Bonne soirée !







glo 16/01/2011 19:53



qu'est ce que ça veut dire "..."  dans les Trois rondes !!!!


et " ce
que vous savez" dans les Trois noires !!!!


 


merci d'avance pour les explications détaillées.