Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 07:07

 

Les artistes peintres femmes de Mithila enseignent à leurs petites filles à décorer les papiers qui servent à emballer les cadeaux rituels.

Avec un fil de coton trempé dans l'encre et tenu entre le pouce et l'index, ces enfants apprennent à exécuter à la perfection le dessin de demande en mariage qu'elles offriront un jour à l'homme qu'elles auront choisi.


Après un temps de méditation, chaque matin, les mères enseignent le yoga à leurs filles pour commencer la journée par une prière.

Puis avec un tampon de coton fixé au bout d'un bâtonnet de bambou, la mère apprend à la fille ces décorations qui prennent place sur les murs des maisons pour les fêtes et les noces.
Ensemble, elles travaillent sur le sol de la cour, avec de l'eau de riz, les aripanas, lieux de culte où doivent s'accomplir les rites domestiques selon la tradition.


Naturel et surnaturel se rejoignent à Mithila, lieu mythique et réel où naquirent Bouddha et Sita ...


mithila01

 

 

La peinture Mithila en tant qu'art contemporain est née au début des années 1960, à la suite de la terrible famine du Bihar.

Le gouvernement va les aider à faire reconnaître la valeur de leur travail et leur donnera couleurs et pinceaux, encourageant ces femmes à exercer leur talent sur le papier pour suppléer leurs maigres ressources.

Leur talent fut rapidement reconnu  par les touristes comme par les collectionneurs d'art traditionnel.


A la façon des peintures murales, ces oeuvres individuelles sont toujours peintes avec des couleurs dérivées de minéraux ou de plantes naturelles, et avec des bâtonnets de bambou au lieu de crayon ou de pinceau.

 

Pendant les quarante années qui s'ensuivirent, l'art de Mithila s'est développé en une grande variété de styles et de caractères, différenciés par leur région et leur caste — particulièrement les castes Brahmin, Kayastha et Harijan.

De nombreux artistes individuels sont apparus avec leur style propre et distinct.

Parmi les premiers artistes Brahmin les plus connus se trouvent Ganga Devi, Baua Devi, Sita Devi, et Karpoori Devi, disparus aujourd'hui.


Les plus grands artistes actuels, travaillant dans le style kayastha, sont Pushpa Kumari et sa grand-mère Mahasundari Devi.

D'autres peintres de leur famille sont également reconnus, comme Pradyumna Kumar et la plus jeune soeur de Pushpa, Mala Karn.


 

boubat vequaud1

Plus qu’une simple tradition populaire, l’art Mithila est bien vivant et en perpétuel renouvellement : ce rituel d’abord transmis par les femmes s’est ouvert au cours des 20 dernières années aux hommes et aux intouchables.


"Couleurs vives, teintes naturelles, recours à la bouse de vache comme lavis traduisent le lien puissant qui unit hommes et femmes à la nature avec toute la spiritualité dont la société indienne a le secret ..."


  

 Pour cet article, je me suis encore une fois "plongée"

dans le livre très intéressant de Clarisse Nicoïdski

"Une histoire des femmes peintres " ( Lattès)


et vous pouvez trouver aussi des infos : ici et ...

où j'ai puisé infos et illustrations... merci !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires