Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 08:09

 

 

...

ou " miroir de Lorrain".

 

Nous faisons connaissance et "apprivoisons" depuis quelques semaines

ce miroir que nous semblions si bien connaître.


Connaissez vous le miroir noir , appelé encore " miroir de lorrain"

(du nom du peintre : Claude Le Lorrain (1602-1682)

?


 

miroir noir le lorrain


Non?


Il fait pourtant partie de l'attirail du peintre paysagiste et connait un grand succès ... au XVIII° s. Dans la poche des artistes, des voyageurs et des amateurs de la peinture de paysages, ce miroir noir sera employé de façon si intensive, notamment en Grande - Bretagne à la fin du XVIIIeet au début du XIXe siècle, que ceux qui l'utilisent seront même l'objet de satires et de caricatures. 


 "Il est bien typique de leur attitude envers la Nature

que de lui tourner le dos puisse leur paraître souhaitable".

(Hugh Sykes Davies)

 

Car en effet,

 

ce petit miroir, à la surface légèrement convexe, teintée de noir, (traditionnellement au noir de fumée) permet une vision plus tonale du sujet avec accentuation du contraste, en le concentrant sur une plus petite surface (grâce à sa forme convexe)

Ceci permet une prise en compte plus facile et plus rapide du sujet avec un choix du cadrage, de la répartition des masses et de la palette plus efficace. 


Sauf que pour cela, l'utilisateur, tourne le dos à son sujet

...

pour observer son sujet dans le miroir.


"La personne l'utilisant doit tourner le dos au sujet considéré. Le miroir doit être tenu suspendu par la partie supérieure de son boitier que l'on réorientera un petit peu vers la droite ou bien vers la gauche selon qu'il est nécessaire, ceci tout en se protégeant le visage de la lumière du soleil "

Le Père Thomas West dans son fascicule Un Guide pour la visite des Lacs(1778)

 

La célèbre tradition picturale britannique du paysage de cette époque vient directement du succès et de la réputation de Claude Gellée dit le Lorrain.

En Grande-Bretagne, vers la fin du XVIIIe siècle, le nom de Claude le Lorrain est synonyme "d'esthétique du pittoresque".

 Le miroir noir ou " Claude glass " en anglais, est alors l'outil permettant aux artistes paysagers de produire des travaux de qualité équivalente aux siennes.


"Celui-ci révèle l'objet de la nature selon une douce et moelleuse nuance qui explique les colorations obtenues par le maître dans ses œuvres".

Révérend William Gilpin, inventeur du concept de "l'idéal pittoresque"

 

Comprendre mieux comment ça marche  : ici

et en savoir + sur " le Lorain" :

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Peinture : Thèmes
commenter cet article

commentaires