Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 08:22
nds

"Le concert" 1955 - Huile sur toile - 350 x 600 cm


..... "Cet immense tableau rouge signé Nicolas de Staël s'était sur le champ imposé comme le testament d'un peintre météore.
A l'âge de quarante et un ans, avant de se débarasser de ce qu'il appelait sa " carcasse d'homme", il avait posé là les dernières touches de sa symphonie picturale".....


C'est sur ces quelques phrases que commence le superbe livre de Laurent Greilsamer paru aux Editions Fayard ( en 1990 mais toujours disponible) et qui sous le titre " Le Prince foudroyé" nous livre la biographie de Nicolas de Staël.
Biographie " prenante" qui nous entraîne , de Saint Pétersbourg ....au Cap d'Antibes, en passant par la Pologne, la Belgique ou le Maroc, à la suite de cet "aristocrate ... insolent et généreux, rusé et pur pour qui l'unique obsession s'appelait  la peinture".

En abordant l'abstraction dans nos thèmes actuels et " la création de nos propres mondes", nous ne pouvons que nous arrêter un instant et être touché ( le mot est faible) par " la chevauchée de ce prince foudroyé "!



Partager cet article

Repost 0

commentaires

christine 06/02/2010 07:04


Quelle chance ! J'espère que tu reviendras avec plein d'images à nous faire partager, sinon en photos du moins en peinture !


elisabeth 05/02/2010 09:52


Juste une pensée pour toi Christine et pour les amis du cours, depuis l'île Maurice où nous sommes au milieu d'un paysage à la Douanier Rousseau rempli d'oiseaux multicolores , et au bord d'un
lagon irisé de tous les bleus, gris et verts de la palette .... c'est un petit paradis. Hélas nous devons le quitter demain; à bientôt tout le monde; des bises ; élisabeth