Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 09:04

 

...

 

Malgré son importance capitale dans la formation d'une école régionale, le regard naturaliste porté par Loubon sur la Provence va perdre sa suprématie auprès des nouvelles générations.

Le lien de Marseille à l'Antique de Puvis de Chavannes - qui n'est pas un artiste marseillais certes, car en effet nous traitons actuellement des peintres marseillais - aura une influence déterminante avec deux représentations de Marseille 

" Massalia, colonie grecque" 1869 et

" Massalia, Porte de l'Orient"

créées pour le Palais Longchamp, le musée des beaux-arts de Marseille en 1869, offrant cette nouvelle vision de la ville.


Puvis de Chavannes

Puvis de Chavannes - Marseille porte de l'Orient

  Vivement que nous allions les revoir au Palais Longchamp dès son ouverture

car je n'ai trouvé que ces deux clichés ...

 

Dans le dernier article (ici ) nous avons vu un regard nouveau se poser sur le paysage provençal.

Quelques élèves de Loubon se détachent peu à peu de son "emprise" et certains même s'ils ne tournent pas encore leur regard vers la mer commencent à peindre le " beau pays provençal" semblable à cette Arcadie rêvée.

 - Fabius Brest, avant de devenir "peintre orientaliste", traite la  lumière à la manière des peintres de Barbizon.

 

Fabius Brest"Plan d'Aups" 1851, musée de Toulon,


- Fortuné Viguier semble influencé par le lyrisme des pastorales de Claude Le Lorrain comme (re) visitée par le filtre de Corot.

 

Fortuné Viguier" Paysage provençal" du musée de la Castre à Cannes, 

 

 Édouard Imer :" le motif poétique, le site de superbes, les grands pins épars sur une éminence avec une fabrique d'un beau caractère" (Clément)

 

Imer"Environs de Saint-Raphaël"en 1869 ( Avignon, musée Calvet),

 

Chez tous ces peintres, rien ne manque dans des paysages d'une belle ordonnance classique qui renvoie à l'Antique : sous les arbres , des personnages de premier plan quelquefois des pâtres musiciens, des animaux, une lumière dorée, une architecture antique, et  une douce harmonie. 

Une légère brume, héritée de Corot peut renforcer le mystère et favorise l'éloignement ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

claude 28/01/2013 12:47


VRAIMENT INTERRESANT CAR IL Y A BEAUC.OUP DE PEINTRES QUE JE NE CONNAISSAIS PAS.