Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 07:28

 

 

...

La transparence naturelle de l'aquarelle fait que les couleurs se superposent.
Il n'est pas possible de revenir à des couleurs plus claires après l'application de couleurs foncées.

Il faut y penser tout au long du travail.
C'est l'une des principales difficultés.

Application de la peinture :

Le pinceau  doit être assez gros pour pouvoir bien se charger en peinture diluée, sinon la peinture est appliquée trop sèche, de façon trop couvrante : elle prend alors trop vite sur le papier ce qui empêche de la travailler.
Bien
diluée (dans « aquarelle » il y a « aqua » : « eau ») la peinture se dépose mieux sur le papier, elle s'installe dans les inégalités du grain donnant cet aspect typique après séchage.


Il y a théoriquement deux "façons" de peindre :

- la peinture directe :
C'est une méthode prudente qui exige beaucoup de précautions.
Le mélange des couleurs se fait entièrement sur la palette ou sur une feuille à essais avant de s’appliquer sur le papier.

Le dessin doit être parfaitement préparé et comme les couleurs ne doivent pas pénétrer les unes dans les autres, il faut attendre pour juxtaposer les couleurs, que celle posée précédemment soit sèche.

Cette technique ne prend aucun risque mais exige
une grande patience et s'apparente au dessin colorié; elle est souvent utilisée pour des projets de décoration intérieure.

- la peinture en plusieurs couches
:
Les couleurs sont mélangées aussi sur la palette mais les peintres posent d'abord les tons clairs puis, après séchage, les tons moyens et enfin les tons les plus foncés ; ainsi plusieurs couches peuvent se superposer.

Le risque est alors que la transparence naturelle de l'aquarelle ne disparaisse.
Les couleurs en couche sont plus mates.

Important :
Il faut toujours commencer par les teintes les plus claires car elles ne pourront jamais  recouvrir des teintes sombres.

Puis les couleurs de plus en plus intenses sont rajoutées sur des surfaces de moins en moins grandes.

Le dessin n'est pas aussi "fixe" que dans la méthode précédente, le traitement est donc plus souple et les corrections sont plus faciles à apporter.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ocre Bleu - dans Aquarelle
commenter cet article

commentaires

christine 01/11/2009 22:05


de l'eau, de l'eau, de l'eau... c'est un bon début...un truc : préparer d'abord ses couleurs bien liquides, ça aide ! si tu as besoin de conseils... pas de problèmes


augusta 31/10/2009 13:54


de l'eau , de l'eau , de l'eau.... pas facile au début.... 
de mon côté ...ou c'est du dessin aquarellé... ou c'est du coloriage (voir le coucher de soleil, exercice en solo sur mon blog)..... pas encore de maitrise de la "vraie" aquarelle...... grâce à tes
explications peut-être des progrès en perspective....

bon week-end