Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 07:38

 

 

...

 

La présence des ombres nécessite bien sûr la présence de la lumière ; même si elles ne sont pas existantes "matériellement", elles sont importantes au niveau visuel et indispensables pour le peintre ou le dessinateur, car elles vont permettre le travail du relief, du volume, de la 3° dimension nécessaire à la représentation de la réalité.

  • Il existe deux sortes d'ombres :

    * les ombres propres, posées sur le sujet lui- même qui déterminent le relief et le volume ( à rendre tout en modelés)
  • * les ombres portées, visibles sur le support et qui n'existent que quand il existe un support.
    Avant des les peindre, n'hésitez pas à les  représenter déjà au crayon sur le dessin, pour ne pas les oublier !

  ombres 01

  • N'oubliez pas de cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

  •  

  • Pour la couleur des ombres, il y a bien longtemps que l'on n'utilise plus de terres, de noirs, ou  de gris ... qui sont un peu tristes,

  • (surtout en aquarelle !),

  • le mieux est de travailler à base de gris colorés...

  • Révisez votre cercle chromatique ...

  • * Pour les ombres propres, il suffit donc d'ombrer par l'ajout d'une pointe de la couleur complémentaire à l'objet lui-même.

  • * Pour les ombres portées :on applique le " principe de Seurat " suivant :   
  •             - Il faut tenir compte de la couleur du support pour réaliser la couleur de    l'ombre. Donc partir de la couleur du support et la griser avec une pointe de sa complémentaire.   
  •             - Puis il faut soutenir l'ensemble avec une pointe de bleu,
  •             - et ne pas oublier de rajouter (sa couleur reflétée !)

 

 

  • La zone d'ombre portée est bien délimitée :

    attention toujours opposée à la direction de la lumière !

    D'une teinte plus foncée près de l'objet et de plus en plus claire vers la péripérie de la zone marquée. Ceci à réaliser par un petit dégradé.

  • Les ombres ont toujours une couleur moins intense, moins saturée que celle de l'objet lui-même.

  • La qualité du pigment est donc d'importance : en effet, les ombres sont existantes pour le peintre mais sont des zones "impalpables" que l'on travaille souvent en glacis ou en lavis. 

  • Il est préférable donc d' utiliser des pigments transparents.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Couleurs
commenter cet article

commentaires

elisabeth 27/09/2013 11:09


je revise ce cours depuis Palma de Majorque (magie de l'internet)et je serai au cours de lundi au Cabot pour passer aux travaux pratiques. Grosses bises, elisbeth.

Ocre bleu 23/09/2013 21:15


Merci !

sittelle 23/09/2013 18:10


Ah merci, bons conseils en effet ! mes amitiés