Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 09:31

 

...

 

Nous avons déjà abordé les paramètres des couleurs que sont la tonalité, la clarté, la saturation et la luminosité. revoir ici

Ces  paramètres sont observables et mesurables …

notamment par le calcul de la longueur d'onde de la couleur en question.

 

Il convient d'ajouter à ces paramètres,

celui de la « température » d'une couleur

qui est le « degré de chaleur » ou « de froideur » de cette couleur ...

mais cette fois d’un point de vue complètement subjectif et esthétique.

Car la distinction entre « chaud » et « froid » au niveau des couleurs est purement artistique et n’a pas de base physique et mesurable.


  • Définition :

    • Une couleur qui contient du jaune (ou du rouge) ou semble en contenir est une couleur chaude,

    • Une couleur qui contient du bleu ou semble en contenir est une couleur froide.

 

Sur un cercle chromatique simplifié de 6 couleurs, divisé en deux moitiés, nous distinguons une moitié chaude, avec le rouge, le jaune, et l'orange et une autre moitié, froide : avec le bleu, le violet, et le vert.


ccsimple copie

 

Les couleurs qui avoisinent le rouge et le jaune sont des couleurs chaudes, vibrantes, dominantes, agressives, aptes à susciter des émotions fortes. Elles évoquent le feu et le soleil.

Elles ont tendance à venir en avant, à jaillir comme si elles allaient au devant du spectateur.


Les couleurs des tons bleus sont au contraire froides, souvent tristes, et même, mélancoliques ; elles nous évoquent la mer, le ciel, la glace, la neige …

Elles donnent en général une impression de profondeur et d’éloignement.

 

Les verts et les violets contiennent des éléments chauds et froids les rendant plus malléables. Elles sont dites quelquefois " tièdes".

 

xxxxxxxxxxxxx

 

 

Ce début de classification est simple et facile, mais de fait la répartition des couleurs est un peu plus complexe. Car en réalité , il existe des jaunes et des rouges froids et ... des bleus chauds,

c'est à dire

  • des couleurs " froides" chaudes et couleurs " chaudes" froides :

 

Prenons les 3 familles de couleurs de base :

  • le jaune :

    • le jaune citron est froid car il semble contenir du bleu et vire vers le vert,

    • le jaune de cadmium clair est chaud, ... il se dirige vers l'orange.

    • jjao
  • le rouge :

    • le rouge orangé est un rouge chaud, tel le rouge de cadmium,

    • alors que le vrai rouge primaire, tel le magenta est un rouge froid.

    • rro
  • le bleu :

    • le bleu tirant vers le vert sera plus chaud

    • que celui tirant vers le rouge

      (bien que pour le bleu la classification est plus délicate car le rouge et le jaune sont deux couleurs chaudes.)

    • bbvi

    •  
    Il en est de même avec chaque famille de couleurs, ainsi les verts et les violets.... mais aussi les bruns, les gris, les noirs et les blancs ...

Après avoir appris à les situer il est toujours utile dans sa palette de peintre de posséder les deux tendances d'une couleur : la chaude et la froide, cela permet d'ouvrir le champ des mélanges.


  • Influence du voisinage des couleurs :


  • En fait, une couleur apparaît comme chaude ou froide en fonction de la couleur qui la côtoie. C'est donc une donnée toute relative.

La théorie des couleurs chaudes et froides

constitue un outil de travail indispensable pour le peintre.


Car en effet, les couleurs chaudes semblent se projeter vers l'avant, elle "avancent", ...

Tandis que les couleurs froides semblent " reculer ", s'enfoncer dans la profondeur du tableau.


C'est ainsi qu'en s'ajoutant aux divers contrastes,

le contraste " chaud-froid"

permet de jouer aussi " l'effet spatial " des couleurs.

Il est pratique de l'utiliser pour construire des volumes

et donner de la profondeur.

 

Cette semaine, je vous ai ainsi proposé de classer toutes les couleurs que vous possédez en deux colonnes, les couleurs chaudes et les couleurs froides.

Puis ensuite d'essayer de refroidir ou de réchauffer ces couleurs de base afin de pouvoir en jouer dès la semaine prochaine.


Partager cet article

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Couleurs
commenter cet article

commentaires

Ocre bleu 12/05/2014 10:26


Merci Mireille ! maintenant nous allons en effet appliquer ces notions de façon concrète ... il faut donc les bosser un peu!

mireilleb 10/05/2014 16:43


Merci Christine pour toutes ces notions que tu nous transmets, ton cours était passionnant. A nous de travailler maintenant... Bises. Mireille