Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Un blog pour les passionnés de dessin, de peinture, et d' arts plastiques.
Pour ceux qui veulent apprendre : de la découverte, en passant par l'apprentissage puis la  pratique ...
Pour ceux qui veulent créer.
Plus des infos sur les expos, l'histoire de l'art ....

Conseil du jour

 

Vous pourrez retrouver désormais le blog de L'Ocre Bleu à cette nouvelle adresse :

http://l-ocre-bleu.fr/

 

Archives

9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 07:36
... c'est à dire  " composer en  harmonie par analogie"...


Après avoir choisi votre palette de base et bien sûr réalisé votre dessin, vous devez faire un choix pictural et décider de l'harmonie dans laquelle vous allez peindre.

L'harmonie la plus simple est  l'harmonie tonale ou harmonie par analogie.
Elle consiste à peindre avec un choix de couleurs qui ont un élément analogue.
C'est à dire en associant des couleurs qui ont un caractère en commun, une teinte en commun.

exemple :

* le jaune et le vert ont un élément en commun : le jaune ( le vert se fabrique avec du jaune et du bleu).

palettesimplifiée2-copie-1
* le rouge et le violet ont aussi un élément commun... le rouge ...

palettesimplifiée6-copie-1
* le bleu et le ...   à vous de continuer...


Combien  trouvez vous de compositions d'éléments analogues (2 à 2) sur une palette simplifiée de 6 couleurs?

palettesimplifiée

et sur celle de 12 ?


cc



Ce sont  donc des accords de couleurs simples à trouver et faciles à utiliser.



Partager cet article

Repost 0
Published by L'Ocre Bleu - dans Couleurs
commenter cet article

commentaires

Christine 11/03/2010 09:01


Vous devez en effet en connaître un rayon ... sur les couleurs !
Et c'est un domaine magique, si vaste que plus on avance et plus on découvre.

Les couleurs sont en effet répertoriées de façon scientifique. C'est un peu délicat pour les peintres qui doivent surtout former leur oeil aux diverses nuances. C'est une vraie "éducation" pour
l'oeil qui au fur et à mesure perçoit des nuanaces de plus en plus " fines"... comme le musicien qui entend des variations de plus en plus subtiles entre les notes.

L'aquarelle se "trouble" en effet assez vite... pour les nuanciers la gouache est assez pratique.

Bonne journée à "pastouiller" avec les couleurs !

Merci pour le lien sur le blog ... je vais en faire autant... et une petite précision ... je suis en Provence et non en Bretagne ( mais j'aimerais bien y aller faire un tour un de ces
jours!)



sittelle 10/03/2010 12:34


Oui pour la théorie; mais après j'utilise de mauvaises aquarelles, c'est moche.
A l'huile c'est plus facile; l'acrylique je débute, mais ça sèche très vite.
Nous étions imprimeurs et mon mari avait, même au bout de 45 ans de mélanges, de mauvaises surprises avec les couleurs; c'est un sacré domaine !.
Il doit y avoir un système pour mesurer les longueurs d'ondes ???
merci de votre aide; mes amitiés


Christine 10/03/2010 09:20


6 et 24 ? 8 et 24 ? hum... hum ... ce n'est pas tout à fait çà !
A re-préciser !

Sittelle, pour le choix des tonalités chaude ou froide, c'est un bon réflexe.
Le plaisir de mélanger et d'accorder les couleurs est en effet infini.
La différence entre aquarelle, acrylique, huile... tient bien sûr à la qualité des matériaux, mais la théorie des couleurs est "universelle"... l'idéal étant de faire autant de cercles chromatiques
que nous utilisons de techniques...

Et bien sûr, avec plaisir pour le lien... Bonne journée


sittelle 09/03/2010 13:17


8 et 24 ? il va falloir que je m'y remette !
je suis habituée à prendre une dominante chaude pour les lumières,
et une dominante froide pour les ombres,
noir , blanc et six couleurs en plus... et après mélanges à l'infini... miam
mais à l'huile, pas pareil que l'aquarelle.
Merci; puis-je mettre un lien pour le blog ? bien cordialement


Va l'r :0026: 09/03/2010 10:03


Je dirais 6 pour le premier et 24 pour le second.
Bonne journée christine.